Normal view MARC view ISBD view

De nos frères blessés / Joseph Andras

Auteur principal: Andras, Joseph, AuteurLangue : françaisPublication : Arles (Bouches-du-Rhône) : Actes Sud, 2016Description : 1 vol. (139 p.) ; 22 x 12 cmISBN : 978-2-330-06322-1.Résumé: A Alger en 1956, Fernand Iveton, un jeune ouvrier communiste et anticolonialiste rallié au FLN, dépose une bombe dans son usine, mais elle n'explosera jamais. Il sera exécuté le 11 février 1957 et demeurera le seul Européen guillotiné de la guerre d'Algérie. Prix Goncourt du premier roman 2016. ­Electre 2016.Code OPAC: LivreSignalement: Ressources en ligne :Accès en ligne
    average rating: 5.0 (1 votes)
Item type Current location Collection Call number Status Date due Barcode
 Livre Livre Albert Camus

La bibliothèque Albert-Camus vous accueille:

 

  • Section adultes

mardi de 15h à 19h

mercredi de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h

vendredi de 15h à 19h

samedi de 10h à 12h30 et de 13h30 à 17h

 

  • Salle de documentation

mardi de 15h à 18h

mercredi de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h

vendredi de 15h à 18h

samedi de 10h à 12h30 et de 13h30 à 17h

 

  • Section jeunesse

mardi de 16h à 18h

mercredi de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h

vendredi de 16h à 18h

samedi de 10h à 12h30 et de 13h30 à 17h

fermeture le lundi et le jeudi

Adulte
Fiction R AND (Browse shelf) Available 1087611
 Livre Livre Elsa Triolet

La bibliothèque Elsa Triolet vous accueille:

le mardi de 16h à 18h

le mercredi de 10h-12h30 et de 13h30 à 18h

le vendredi de 16h à19h

le samedi de 10h à 12h30 et de 13h30 à 17h

 

Adulte
Fiction R AND (Browse shelf) Available 3052259
 Livre Livre L'@telier

La médiathèque l'@telier vous acueille: 

le mardi de 15h à 19h

le mercredi de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h

le vendredi de 15h à 18h

le samedi de 10h à 12h30 et de 13h30 à 17h

 

Adulte
Fiction R AND (Browse shelf) Available 4048001
 Livre Livre Marguerite Yourcenar

La bibliothèque Marguerite Yourcenar vous accueille:

le mardi de de 16h à 19h

le mercredi de 10h à12h30 et de 13h30 à 18h

le vendredi de 16h à 18h

le samedi de 10h à 12h30 et de 13h30 à 17h

Adulte
Fiction R AND (Browse shelf) In transit from Albert Camus to Marguerite Yourcenar since 12/09/2018 2065041071

A Alger en 1956, Fernand Iveton, un jeune ouvrier communiste et anticolonialiste rallié au FLN, dépose une bombe dans son usine, mais elle n'explosera jamais. Il sera exécuté le 11 février 1957 et demeurera le seul Européen guillotiné de la guerre d'Algérie. Prix Goncourt du premier roman 2016. ­Electre 2016

Comment by Djamal
29/06/2018

En 57, la violence aveugle frappe les têtes et les ventres au hasard à Alger. Les premiers attentats revendiqués par le FLN mettent la ville à cran. Le fossé se creuse entre communautés...Fernand Iveton, militant communiste engagé dans les réseaux pro-FLN, a été arrêté après avoir posé une bombe dans son usine à gaz, à proximité toutefois, loin des ouvriers, dans un local vide, pour ne pas faire de victimes. Le geste est symbolique, du sabotage en somme : Fernand n'est pas un meurtrier mais un '' combattant '' qui condamne la violence aveugle et veut prouver par son action que tous les Européens d'Algérie ne sont pas anti-Arabes. Héros pour le FLN, traître pour l'opinion publique...La bombe n'a pas explosée, désamorcée...Arrestation, prison, torture, tribunal militaire : on s'apprête à juger un félon qui encourt la peine de mort...tandis que ses avocats tenteront d'obtenir la grâce auprès du président René Coty.

Mais qui se souvient de Fernand Iveton, Pied-Noir typique ( père français, mère espagnole ), né à Alger en 26, guillotiné pour l'exemple en 57 ? D'après les propos d'un ancien ministre ( Roland Dumas ), un certain François Mitterrand, alors ministre de la justice ( qui examinait les recours en grâce et procédait au vote ) avait tenu à abolir la peine de mort pour '' se racheter '' une fois arrivé au pouvoir en 81, de ses décisions prises pendant la Guerre, dont celle d'avoir participé à l'exécution d'Iveton...Et dans son récit documenté nourri de l'enquête du journaliste Jean-Luc-Einaudi, l'auteur précise que celui-ci n'aura rencontré au cours de ses recherches que le '' silence de l'Etat ''...

'' L'affaire Iveton '' est donc une histoire qui reste à écrire, Iveton qui, malgré son souci de ne pas faire de victimes, sera le seul Européen guillotiné ( pour l'exemple ) par l'Etat, durant la Guerre d'Algérie.

L'écriture devient pour l'auteur le moyen de rendre justice à l'homme quand la justice s'est montrée indigne face à l'arbitraire et la parodie, face à l'absence d'instruction préalable à l'affaire...condamné par le Tribunal militaire à la peine capitale au motif qu'il avait voulu faire sauter Alger ( histoire de mobiliser l'opinion '' Pieds-noir '' ). L'auteur raconte ainsi, sous une forme haletante et rythmée, la mise à mort rapide du militant et revient sur la vie et le parcours d'un homme simple, d'un idéaliste algérien ( comme il se définissait ) qui aima cette terre, la sienne, qu'il voulut pour tous. Le courage exceptionnel d'un héros modeste et clairvoyant ( mort à 30 ans ), imprégné d'un idéal communiste qui l'aura conduit à la lutte anticolonialiste et à l'adhésion du FLN. '' La vie d'un homme, la mienne, ne compte pas. Ce qui compte, c'est l'Algérie, son avenir...''. Paroles laissées comme un message aux générations qui vivront l'Algérie indépendante.

Prix Goncourt du 1er roman 2016, distinction déclinée par l'écrivain car pour lui '' la compétition, la concurrence et la rivalité sont des notions étrangères à l'écriture et la création ''...Mais ceci est une autre histoire...

'' Fernand n'aspire qu'à une seule chose, que l'Algérie finisse par reconnaître chacun de ses enfants d'où qu'ils viennent, qu'importe, arabe, berbère, juif, italien, espagnol, maltais, français, allemand...Des millions de gens sont nés sur cette terre et quelques possédants, quelques petits barons sans foi ni loi, régentent le pays avec l'aval, et même l'appui des gouvernements successifs : il faut en finir avec ce système, débarrasser l'Algérie de ces roitelets et fonder un nouveau régime sur une base populaire, celle des travailleurs arabes et européens, ensemble, les gens modestes, les petites et les modiques de toutes les races pour mettre à bas les voyous qui les rançonnent et les oppriment. Le grand-père se gausse : voilà qu'il reprend ses lubies de communiste, l'écoutez pas mademoiselle Hélène, l'écoutez pas, c'est la mer en crue quand il s'y met et toutes les digues s'effondrent...''

Log in to your account to post a comment.