Normal view MARC view ISBD view

La disparition de Josef Mengele / Olivier Guez

Auteur principal: Guez, Olivier, 1974-...., AuteurLangue : françaisPublication : Paris : Grasset, 2017Description : 1 vol. (236 p.) ; 21 x 15 cmISBN : 978-2-246-85587-3.Résumé: En 1949, Josef Mengele, ancien médecin SS à Auschwitz, s'enfuit en Argentine, où il est protégé par ses réseaux et l'argent de sa famille. Mais sa traque reprend, menée par le Mossad puis par le chasseur de nazis Simon Wiesenthal. Réfugié au Brésil, il est isolé, dévoré d'angoisse et doit passer de planque en planque. En 1979, il meurt noyé sur une plage brésilienne. ­Electre 2017.Code OPAC: LivreSignalement: Ressources en ligne :Accès en ligne
    average rating: 5.0 (1 votes)
Item type Current location Collection Call number Status Date due Barcode
 Livre Livre Albert Camus

La bibliothèque Albert-Camus vous accueille:

 

  • Section adultes

mardi de 15h à 19h

mercredi de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h

vendredi de 15h à 19h

samedi de 10h à 12h30 et de 13h30 à 17h

 

  • Salle de documentation

mardi de 15h à 18h

mercredi de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h

vendredi de 15h à 18h

samedi de 10h à 12h30 et de 13h30 à 17h

 

  • Section jeunesse

mardi de 16h à 18h

mercredi de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h

vendredi de 16h à 18h

samedi de 10h à 12h30 et de 13h30 à 17h

fermeture le lundi et le jeudi

Adulte
Fiction R GUE (Browse shelf) Available 1094708
 Livre Livre Elsa Triolet

La bibliothèque Elsa Triolet vous accueille:

le mardi de 16h à 18h

le mercredi de 10h-12h30 et de 13h30 à 18h

le vendredi de 16h à19h

le samedi de 10h à 12h30 et de 13h30 à 17h

 

Adulte
Fiction R GUE (Browse shelf) Available 3053966
 Livre Livre L'@telier

La médiathèque l'@telier vous acueille: 

le mardi de 15h à 19h

le mercredi de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h

le vendredi de 15h à 18h

le samedi de 10h à 12h30 et de 13h30 à 17h

 

Adulte
Fiction R GUE (Browse shelf) Available 4049860
 Livre Livre Albert Camus

La bibliothèque Albert-Camus vous accueille:

 

  • Section adultes

mardi de 15h à 19h

mercredi de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h

vendredi de 15h à 19h

samedi de 10h à 12h30 et de 13h30 à 17h

 

  • Salle de documentation

mardi de 15h à 18h

mercredi de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h

vendredi de 15h à 18h

samedi de 10h à 12h30 et de 13h30 à 17h

 

  • Section jeunesse

mardi de 16h à 18h

mercredi de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h

vendredi de 16h à 18h

samedi de 10h à 12h30 et de 13h30 à 17h

fermeture le lundi et le jeudi

Adulte
Fiction R GUE (Browse shelf) In transit from Albert Camus to Marguerite Yourcenar since 28/11/2018 2045390071

Bibliogr.

En 1949, Josef Mengele, ancien médecin SS à Auschwitz, s'enfuit en Argentine, où il est protégé par ses réseaux et l'argent de sa famille. Mais sa traque reprend, menée par le Mossad puis par le chasseur de nazis Simon Wiesenthal. Réfugié au Brésil, il est isolé, dévoré d'angoisse et doit passer de planque en planque. En 1979, il meurt noyé sur une plage brésilienne. ­Electre 2017

Prix Renaudot 2017

Comment by Djamal
18/10/2018

Comment '' l'Ange de la mort '', ancien tortionnaire d'Auschwitz ( 400 000 morts dans les chambres à gaz, il collectionnait les yeux comme d'autres les papillons ) a-t-il pu vivre en exil en Amérique Latine durant 30 ans après 49 sans être inquiété avant de s'éteindre mystérieusement sur une plage du Brésil ? Lorsque la plupart des médecins avaient carte blanche pour tout expérimenter au nom du programme de recherche nazi, tous arrêtés et jugés, lui fut longtemps oublié.

Avec l' érudition de l' historien, Olivier Guez raconte la plus grande chasse à l'homme de l'histoire du XXè siècle, récit biographique passionnant ( style sec / précis ) suivant la cavale et traque macabre ( avant la chute abyssale ) d'un salaud puissance 10000 réfugié en Amérique Latine. D'abord dans l'Argentine de Perron: la Dolce Vita, les honneurs, la vie de luxe, les affaires prospères, son réseau de complicité ( jusque l'arrestation d'Eichmann en 60 ) puis la traque, vingt ans de solitude et d'angoisse paranoïaque, d'amertume aussi comme une terrible punition. Le rat, soutenu ( ou presque ) ad vitama eternam par sa famille finira ruiné dans une favela de Sao Paulo...

Une vie sûrement plus simple s'il avait passé devant le tribunal ( de Nuremberg ) pour finir ses jours '' tranquillement '' en prison à écrire ses mémoires...

Guez ne lâche pas Mengele d'une semelle, pas de temps mort, complètement immergés dans l'histoire fourmillant de détails. On côtoie la '' Nazi society'', '' un nazisme tropical '' prospérant sous le soleil, fait de cerveaux accueillis bras-ouverts par le généralissime Perron qui rêve après la chute de l'Italie et de l' Allemagne ( fasciné par Hitler et Mussolini ), d'une Argentine aussi puissante qu'autoritaire ( et dans le contexte de '' Guerre Froide '' ), convaincu avec ses nostalgiques du IIIè Reich de l'imminence d'une Troisième Guerre Mondiale. On assiste à la capture d'Eichmann tandis que l'histoire avance dans le reste du monde sans que le vieil hitlérien n'y comprenne rien...

Guez interroge la psyché des criminels et '' la banalité du mal '' : Eichmann en Argentine ému aux larmes par ses propres récits, sa réussite ( '' 6 millions de juifs assassinés '' ) et ses regrets : il n' a pas rempli sa mission, '' l'annihilation complète de l'ennemi '', un devoir patriotique . Mengele se déclarant innocent des crimes dont on l'accuse : il s'est battu '' afin de défendre les valeurs traditionnelles incontestables et n'a jamais tué personne ''. Au contraire, en décidant qui était apte à travailler à Auschwitz, il a sauver des vies et n'éprouve aucune culpabilité, obéissant aux ordres parce qu'il aimait l'Allemagne ( '' légalement et moralement, je devais remplir ma mission, je n'avais pas le choix ''...).

La fin est résonnante : '' L'histoire d'un homme sans scrupules à l'âme verrouillée que percute une idéologie venimeuse et mortifère dans une société bouleversée par l'irruption de la modernité. Elle n'a aucune difficulté à séduire le jeune médecin ambitieux, à abuser de ses penchants médiocres, la vanité, la jalousie, l'argent jusqu'à l'inciter à commettre des crimes abjects et à les justifier. Toutes les deux ou trois générations, lorsque la mémoire s'étiole et que les derniers témoins des massacres précédents disparaissent, la raison s'éclipse et des hommes reviennent propager le mal. Puissent-ils rester loin de nous, les songes et les chimères de la nuit. Méfiance, l'homme est une créature malléable, il faut se méfier des hommes ''. Olivier Guez au plus près de Mengele : magistral et passionnant.

Comment by Pierre
06/11/2017

Prix Renaudot 2017

Log in to your account to post a comment.