Normal view MARC view ISBD view

La forêt millénaire / Jirô Taniguchi ; traduit du japonais par Corinne Quentin

Auteur principal: Taniguchi, Jirô, 1947-2017, AuteurAuteur secondaire: Quentin, Corinne, TraducteurLangue : français ; de l'oeuvre originale: japonaisPublication : Paris : Rue de Sèvres, 2017Description : 1 vol. (75 p.) : illustrations en noir et en couleur ; 24 x 30 cmISBN : 978-2-36981-532-7.Classification : Résumé: Après le divorce de ses parents, Wataru quitte Tokyo et est accueilli par ses grands-parents, à la campagne. Il découvre son nouvel environnement, sa nouvelle école et surtout la forêt, qui lui semble surnaturelle. ­Electre 2018.Code OPAC: LivreSignalement: Ressources en ligne :Accès en ligne
    average rating: 4.0 (1 votes)
Item type Current location Collection Call number Status Date due Barcode
 Livre Livre Marguerite Yourcenar

La bibliothèque Marguerite Yourcenar vous accueille:

le mardi de de 16h à 19h

le mercredi de 10h à12h30 et de 13h30 à 18h

le vendredi de 16h à 18h

le samedi de 10h à 12h30 et de 13h30 à 17h

Jeunesse
Bande dessinée JBD TAN (Browse shelf) Available 2046073071

Après le divorce de ses parents, Wataru quitte Tokyo et est accueilli par ses grands-parents, à la campagne. Il découvre son nouvel environnement, sa nouvelle école et surtout la forêt, qui lui semble surnaturelle. ­Electre 2018

9782369815327

Comment by Djamal
05/11/2018

Dernière production du grand poète mangaka Taniguchi, recemment décédé, sa contemplative forêt millénaire prévue au départ sur trois tomes est à la fois une célébration de la nature et l'onirique déambulation mentale d'un jeune garçon de dix ans originaire de Tokyo, Wataru, propulsé en pleine campagne chez ses grands-parents après le divorce de ses parents. Là, Il entend la '' voix '' d'une forêt séculaire, apprend de son grand-père qu'elle a une âme et tentera avec une jeune fille de s'opposer à sa destruction par une société minière...

Les oeuvres de Taniguchi ( Quartier lointain, l'homme qui marche, Journal de mon père ... ), imprégnées de nostalgie et de poignante mélancolie des choses, illustrent le concept japonais, esthétique et spirituel, du mono no aware ( le sentiment des choses ). '' Ces enfants qui ont la faculté d'entendre la nature symbolisaient pour l'auteur quelque chose de la jeunesse, avec ses immenses possibilités, mais que le passage à l'âge adulte fait peu à peu disparaître '' ( postface de l'éditeur japonais ). Sa forêt millénaire est une célébration de la lenteur comme l'invitation onirique à arpenter la nature en contemplant la beauté de l'éphémère.

Log in to your account to post a comment.