Normal view MARC view ISBD view

Lord of war [Images animées] / Andrew Niccol, réal. ; Nicolas Cage, Jared Leto, Ethan Hawke... [et al.], act.

Auteur principal: Niccol, Andrew, 1964-...., Monteur, ScénaristeAuteur secondaire: Cage, Nicolas, Acteur;Hawke, Ethan, Acteur;Leto, Jared, 1971-...., Acteur;Pino, Antonio, CompositeurLangue : Publication : M6 Vidéo, 2005Description : DVD zone 2 (120mn) : 16/9 compatible 4/3, Dolby Digital Stéréo 5.1, 6.1 ES et DTSRésumé: Né en Ukraine, Yuri Orlov arrive aux Etats-Unis et travaille dans le restaurant familial. Au début des années 80, il a la révélation de sa vie en assistant à un règlement de comptes sanglant et découvre une activité bien plus rentable : le trafic d'armes. Audacieux, ingénieux et fin négociateur, il devient vite un trafiquant international prisé des dictateurs, entraînant son jeune frère Vitali dans son sillage. Poursuivant sa double vie, il utilise ses relations à l'Est pour multiplier les coups toujours plus risqués, malgré la traque de Jack Valentine, l'agent d'Interpol lancé à sa poursuite..Public : Interdit aux moins de 12 ans.Genre: fiction | fiction Code OPAC: DVDSignalement:
    average rating: 4.0 (1 votes)
No physical items for this record

Commentaire audio du réalisateur, module : les armes en circulation, films-annonces.

Droits de prêt et de consultation

Né en Ukraine, Yuri Orlov arrive aux Etats-Unis et travaille dans le restaurant familial. Au début des années 80, il a la révélation de sa vie en assistant à un règlement de comptes sanglant et découvre une activité bien plus rentable : le trafic d'armes. Audacieux, ingénieux et fin négociateur, il devient vite un trafiquant international prisé des dictateurs, entraînant son jeune frère Vitali dans son sillage. Poursuivant sa double vie, il utilise ses relations à l'Est pour multiplier les coups toujours plus risqués, malgré la traque de Jack Valentine, l'agent d'Interpol lancé à sa poursuite.

Interdit aux moins de 12 ans

Comment by Djamal
14/03/2017

C' est l ' histoire d' un trafiquant d' armes, décrit comme un simple commerçant new-yorkais - ni ordure ou ( salopard de ) dealer - mais un individu drôle plûtot, voir sympathique et absolument amoral, à l' image du film : éprouvant et terrifiant. Début années 80.

Vendre des armes est plus rentable que le restaurant familial : reconversion. Si vous appréciez les grands cyniques, en voici un joli modèle à la conscience nette: Yuri Orlov . Il ne tue pas, il vend . Aux dictateurs qui paient cash : tanks, mines antipersonnel, kalachnikovs, caisses de munitions, hélicoptères high-tech...Exportés par avion en Afrique, par cargos au Moyen- Orient ou par semi-remorques en Europe de l' Est, la conscience toujours nette. La mort, pour notre comparse, est un business d' enfer !

Et dans cette '' comédie '' noire, d' aspect documentaire ( avec voix off explicative ), Yuri, '' Grand seigneur de guerre '', se pose souvent cette question essentielle : '' s' il existe sur Terre, une arme pour 12 habitants, comment faire pour en vendre ( et le maximum ) aux onze restants ? ''. Business de la guerre et capitalisme.

Log in to your account to post a comment.