Normal view MARC view ISBD view

Carnets de Verdun / présentés par Laurent Loiseau et Géraud Bénech

Auteur secondaire: Loiseau, Laurent, Éditeur scientifique;Bénech, Géraud, Éditeur scientifiqueLangue : françaisMention d'édition: Nouvelle édition augmentéePublication : Paris : Librio, 2014Description : 1 vol. (108 p.) : illustrations en noir et blanc ; 21 x 13 cmISBN : 9782290087725.Collection: Librio, 1255-0337, 766, DocumentRésumé: Récit des affrontements de 1916 vus depuis le camp français, à travers des extraits de carnets de guerre ou de lettres envoyées aux familles, illustrés de portraits de leurs auteurs..Public : Tout public.Sujet - Nom commun: Verdun, Bataille de (1916) Code OPAC: LivreSignalement: List(s) this item appears in: La Grande Guerre
    average rating: 5.0 (1 votes)
Item type Current location Collection Call number Status Date due Barcode
 Livre Livre Elsa Triolet

La bibliothèque Elsa Triolet vous accueille:

le mardi de 16h à 18h

le mercredi de 10h-12h30 et de 13h30 à 18h

le vendredi de 16h à19h

le samedi de 10h à 12h30 et de 13h30 à 17h

 

Adulte
Documentaire 940.3 CAR (Browse shelf) Available 3051654
 Livre Livre L'@telier

La médiathèque l'@telier vous acueille: 

le mardi de 15h à 19h

le mercredi de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h

le vendredi de 15h à 18h

le samedi de 10h à 12h30 et de 13h30 à 17h

 

Adulte
Documentaire 940.3 CAR (Browse shelf) Available 4043810
 Livre Livre Marguerite Yourcenar

La bibliothèque Marguerite Yourcenar vous accueille:

le mardi de de 16h à 19h

le mercredi de 10h à12h30 et de 13h30 à 18h

le vendredi de 16h à 18h

le samedi de 10h à 12h30 et de 13h30 à 17h

Adulte
Documentaire 940.3 CAR (Browse shelf) Checked out 04/10/2019 2064083071

Bibliogr. Lexique. Sites web

Récit des affrontements de 1916 vus depuis le camp français, à travers des extraits de carnets de guerre ou de lettres envoyées aux familles, illustrés de portraits de leurs auteurs.

Tout public

Comment by Djamal
24/11/2018

La mère de toutes les batailles ( qui ne fut pas la plus meurtrière ), déclenchée le 21 février 1916 au matin par les artilleurs du Kronprinz sur des troupes françaises mal préparées à recevoir ce '' Trommelfeuer '' . Ce qui est frappant ( d'après les travaux de ceux qui ont travaillé sur le sujet ), c'est que très rapidement, Verdun va prendre une dimension de légende, une dimension mythique.

Verdun est la porte de la France que les poilus vont défendre ( et souvent de manière héroïque ), dans des conditions épouvantables, écrasés, isolés, désorganisés par un déluge d'obus ( de gros calibre, surnommées '' les marmites '' ), et dans cet immense chaos, des soldats résisteront, et là-dessus, la figure d'un certain Pétain envoyé sur le front pour le stabiliser ( '' Ils ne passeront pas '' ! dit-il ), ce qu'il fera, avant d'être remplacé par Nivelle parce que jugé insuffisamment offensif, puis, ce dernier s'étant décrédibilisé sur les offensives du chemin des dames l'année suivante, le Maréchal reviendra à cet instant, bientôt triomphant de Verdun, symbole de sursaut de toute une nation...

C'est donc une bataille dont, en Europe et au-delà, la presse nationaliste ( les Barrès, Drumont jusqu'aux poèmes d'Annunzio ), s'empare pour devenir rapidement un énorme événement médiatique.

L'ouvrage concentre une sélection de carnets de guerre souvent rédigés sur le vif ( et parfois remaniés après les combats ), témoignages de soldats à leurs proches, combattants de Verdun, forêt-sépulture où reposent 90 000 âmes sous les cicatrices de 26 millions d'obus qui laminèrent le paysage, collines et roches et villages rayés, sols défoncés par d'immenses entonnoirs, témoignages de poilus revivant l'expérience traumatisante, racontant leurs conditions extrêmes de survie et préparant le lecteur, invité à découvrir sur place le théâtre des combats, les lieux même de la bataille de Verdun.

La confusion, l'effroi, la peur, les cris, balles sifflantes et obus lacrymogènes, obus fusant / percutant, gaz et feu d'enfer sous les batteries et schrapnels mutilant les corps et bombardements au phosgène, l'atmosphère saturée de poudre et de fumée et l'odeur d'incendie emplissant la vallée et de pourriture empestant l'air...Ambulances de campagne, en arrière du front, systématiquement bombardées, et la '' ballade des arbres '', '' chose effrayante qui ne peut s'effacer de la mémoire... ces gros arbres de forêts, déracinés par la chute à leur pied des gros obus, montant doucement, avec branches et racines ( imaginez ), comme un départ de ballon, pour se promener lentement en l'air, comme en suspension, puis subitement s'abattant comme la foudre, de tout leur poids, écrasant ainsi tout ce qu'ils rencontrent ''...( Paul Perrin, 165 èm Régiment d'Infanterie, envoyé à la fournaise, au bois des Caures, tenter de contenir à un contre dix, la progression des divisions allemandes ).

Bilan de 10 mois de combats : destruction totale du paysage et des villages dans un périmètre de 100 km autour de Verdun et des soldats qui parviendront à faire échec à l'offensive ennemie. On imagine les pertes, côté français et allemand, respectivement 379 000 morts, blesses ou disparus, 335 000, en face...'' l'armée française devra attendre le 20 août 1917 pour retrouver ses positions abandonnées au début de l'attaque allemande !! ( Tout ça pour ça...), et les Allemands ne quitteront le secteur de Verdun qu'après l'offensive américaine d'Octobre 1918, conduite par le général Pershing ''.

Plus qu'un hommage aux poilus de Verdun, ces Carnets racontent à hauteur d'hommes, l'un des épisodes les plus tragiques et marquants de notre histoire et nous invitent à tirer les enseignements qui sauront consolider l'esprit de paix dans une Europe et un monde en devenir...mais déjà explosif et '' piégé ''....

Log in to your account to post a comment.