Normal view MARC view ISBD view

Des femmes rebelles : Olympe de Gouges, Flora Tristan, George Sand / Michelle Perrot

Auteur principal: Perrot, Michelle, 1928-...., AuteurLangue : françaisPublication : Tunis : Ed. Elyzad, 2014Description : 1 vol. (219 p.) ; 17 x 11 cmISBN : 978-9973-58-066-5.Collection: PocheRésumé: Trois portraits de femmes libres, pionnières du féminisme. ­Electre 2015.Public : Tout public.Sujet - Nom de personne: Gouges Olympe de 1748-1793 -- Biographies | Tristan Flora 1803-1844 -- Biographies | Sand George 1804-1876 -- Biographies Sujet: biographie femme féminisme France Code OPAC: LivreSignalement: Ressources en ligne :Accès en ligne List(s) this item appears in: Révoltes-Révolutions
    average rating: 5.0 (1 votes)
Item type Current location Collection Call number Status Date due Barcode
 Livre Livre Marguerite Yourcenar

La bibliothèque Marguerite Yourcenar vous accueille:

le mardi de de 16h à 19h

le mercredi de 10h à12h30 et de 13h30 à 18h

le vendredi de 16h à 18h

le samedi de 10h à 12h30 et de 13h30 à 17h

Adulte
Documentaire 305.4 PER (Browse shelf) Available 2064827071
Browsing Marguerite Yourcenar Shelves , Shelving location: Adulte , Collection code: Documentaire Close shelf browser
305.4 OSE Vie de meuf 305.4 PAR Paroles de femmes 305.4 PAS Princesse bafouée 305.4 PER ˆDes ‰femmes rebelles 305.4 PLU La plus belle histoire des femmes 305.4 PRO Victoire sur l'excision 305.4 PUL Libres comme elles

Trois portraits de femmes libres, pionnières du féminisme. ­Electre 2015

Tout public

Comment by Djamal
28/11/2018

Olympes, Flora, Georges ...Louise, et tant d'autres combattantes ! Figures de prou du féminisme que l'on nomme pas encore en ces temps. En ces temps de questionnement féministe, rien de tel que de se plonger dans l'histoire afin de comprendre le chemin parcouru pour obtenir à peu près les mêmes libertés que les hommes car il faut bien rappeler que rien n'est jamais acquis en matière de droits des femmes. Ni l'avortement, encore interdit aujourd'hui en Irlande, remis en cause en Pologne, ni le droit à disposer de son corps ailleurs dans le monde.

L'historienne Michelle Perrot ( co-auteure avec Georges Duby d'une histoire des femmes en Occident, de l'Antiquité à nos jours (1991-92), rappelle à la mémoire et rend hommage à trois pionnières, visionnaires, audacieuses, engagées qui comme une course de relais, se sont passées le témoin du combat pour légalité.

La citoyenne Olympes de Gouges (1748-1793), croyant aux promesses de la Révolution, subvertit la Déclaration des droits de l'homme en déclinant chacun de ses articles au féminin. '' La femme a le droit de monter à l'échafaud, elle doit avoir celui de monter à la tribune '', proclame celle qui sera guillotinée pour avoir dénoncer la Terreur de Robespierre. Flora Tristan (1803-1844), figure de lutte pour la condition féminine, victime d'un mari violent, se battra toute sa vie pour le droit au divorce tandis que Georges Sand (1804-1876), sûrement la plus moderne des trois pour vouloir absolument refuser la dépendance d'un homme en insistant sur l'importance du travail comme condition essentielle de la liberté, aura vécu toutes les révolutions du siècle, la seule à avoir connu l'aboutissement politique par la proclamation de la République en 1870.

Portrait de rebelles en puissance ayant en commun la naissance, '' bâtardes '' fracturées aux marges de la société ( Olympe et Flora, filles du peuple non légitimées par des pères aristocrates peu soucieux de les reconnaître, d'où le fort sentiment d'injustice faite aux femmes '' séduites et abandonnées surtout quand elles sont pauvres ''. Georges Sand puisant dans sa bâtardise sociale ( fille d'officier et de cantinière ), le goût de la culture populaire et la passion future de l'égalité. Toutes trois mariées très jeune ( respectivement 16, 18, 20 ans ), contre leur gré, sous la férule de maris violents, buveurs-coucheurs et toutes soucieuses de chercher à réaliser une vie amoureuse libre et plurielle...Trois beautés brunes, méridionales et romantiques.

On pourrait ajouter ( jusqu'à la Première Guerre Mondiale ! ) Louise Michel, l'institutrice anarchiste, militante pour une société égalitaire pour toutes et tous, déportée au bagne avec 16 000 communards, la journaliste Hubert Auclert, première à revendiquer le terme de '' féminisme '' inventé par Alexandre Dumas fils, qui refusera de payer l'impôt tant que les femmes n'auront pas obtenu le droit de vote. Marguerite Durand, patronne de '' la Fronde '' ( premier journal féministe ), défendra inlassablement le droit des femmes à l'instruction et leur accès à toutes les professions. Ajoutons encore Madeleine Pelletier, première à poser la question du genre, ou Hélène Brion, auteure d'une encyclopédie féministe...

Michelle Perrot raconte trois d'entre elles, trois magnifiques, engagées dans les luttes de leur temps, pour la justice sociale et l'égalité, pour celles et ceux qui se battent dans le monde aujourd'hui.

Log in to your account to post a comment.