<![CDATA[Bibliothèques de la Ville de Sevran Catalog Recent Comments]]> /cgi-bin/koha/opac-showreviews.pl&format=rss2 Fri, 23 Aug 2019 18:29:55 +0200 New comment on Get out /cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=108434#comments By Jordan Peele, réal. .

Universal . 1 DVD vidéo (1h 40 min) 24.

Djamal MEHDAOUI commented on 03/08/2019: Un photographe noir, Chris, invité par sa petite amie blanche à faire la connaissance de ses parents lors d'un week-end, va découvrir, après une suite d'étranges incidents, leur terrible secret. Le film est surprenant, inquiétant et grinçant, brillante séance de cinéma fantastique, à saluer pour son efficacité dramatique et le point de vue incisif sur la place des Noirs dans la société américaine tant le propos qu'il exprime des dessous de l'Amérique actuelle en fait aussi un incroyable brûlot politique. En réactualisant à la sauce gore la trame du classique '' Devine qui vient dîner '' ( où Sidney Poitier, fiancé afro d'une jeune bourgeoise blanche, est présenté à sa belle-famille pleine de préjugés ), '' Get out '' ausculte à la fois le racisme latent ancré dans l'inconscient de l'Amérique wasp et le malaise existentiel des Noirs fraîchement embourgeoisés. Sortis récemment, '' Us '', portrait apocalyptique d'un pays '' balkanisé '' ( Noirs et Blancs, riches aveuglés par le confort et pauvres unis par le ressentiment ), confirme la réputation de Jordan Peele de satiriste grinçant.

]]>
/cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=108434&reviewid=694 Sat, 03 Aug 2019 15:19:23 +0200
New comment on I am not your Negro /cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=109191#comments

By James Baldwin, Raoul Peck.

R. Laffont | Velvet . 1 vol. (138 p.) 22 x 14 cm.

Djamal MEHDAOUI commented on 03/08/2019: A partir d'un manuscrit inachevé du mythique écrivain afro-américain James Baldwin sous le titre '' Notes pour Souvenez-vous d'une maison '', portant sur trois figures de la lutte pour les droits civiques assassinées entre 1963 et 68 ( Medgar Evers, Malcoml X et Martin Luther King ), le réalisateur haïtien Raoul Peck reconstitue dans un documentaire fort et original la pensée de l'écrivain. En puisant dans les notes, discours et lettres de Baldwin, il revisite le paysage social et politique, tant passé que présent, évoque la lutte pour les droits civiques qu'il acclimate au présent, celui du mouvement Black Lives Matter, des affrontements de Ferguson ( 2014 ), des deux mandats d'un président noir auquel a succédé un candidat soutenu par le Ku Klux Klan. Si James Baldwin rappelle que le racisme est un élément essentiel de la vie américaine, systémique, qui ne peut être éradiqué que par un changement profond du '' pacte '' ( ou contrat social ) ayant constitué cette société ( comme le montre les représentations du cinéma hollywoodien ), il moque aussi une société sans âme tournée vers l'accumulation des richesses. Dans le riche matériau filmé à l'époque, Raoul Peck puise des images fortes ( la marche sur Washington en 63, l'entrée dans un lycée d'une adolescente bombardée d'insultes racistes par ses condisciples et leurs parents... ), tandis qu'il place les images plus récentes des manifestation de Ferguson en contrepoint de celle de la répression des marcheurs des années 60, pour indiquer tout le chemin restant à parcourir. Le film, belle introduction à l'oeuvre de l'écrivain, a remporté un succès inattendu, salué dans le monde, obtenant une nomination à l'Oscar du documentaire ( 2017 ). Il a donné naissance à un mouvement ( KnowyourBaldwin ) qui exige l'inclusion de l'oeuvre de l'écrivain dans les manuels scolaires.

]]>
/cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=109191&reviewid=693 Sat, 03 Aug 2019 14:35:16 +0200
New comment on Noire /cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=94371#comments

By Tania de Montaigne.

Grasset . 1 vol. (171 p.) 19 x 12 cm.

Djamal MEHDAOUI commented on 03/08/2019: La journaliste et romancière Tania de Montaigne remet en mémoire une figure oubliée ( pionnière ) du mouvement des droits civiques, Claudette Colvin, adolescente de 15 ans qui, en Mars 1955, neuf mois avant le geste connu de l'icone et '' Mère '' du Mouvement, Rosa Parks, s'insurgea contre la politique de ségrégation dans les transports en commun en refusant de céder son siège à un passager blanc. L'acte de rébellion la conduira en prison puis au tribunal... Dans un contexte où se met en marche la défense des droits des Noirs Américains, où les lois dites de Jim Crow définissent la ségrégation raciale pour tous les actes de la vie courante, on suit l'itinéraire de la jeune fille, de la lumière à l'oubli, dans la peau d'une noire de l'Alabama au tournant des années 50. Par son geste, Claudine Colvin allume une mèche qui conduira l'année suivante à une première étape vers l'abolition des lois racistes, ouvrant la voie, après un boycott d'un an des transports publics, à la fin de la ségrégation dans les transports des Etats du Sud. L'auteure rappelle le courage, au-delà de Claudette Colvin, de toutes ces '' oubliées '' ayant participé à la lutte sur le terrain, car toute présence féminine ayant servi à l'abolition ( à l'exception de Rosa Parks ) sera judicieusement effacée : ainsi du rôle considérable de la militante Anna Gibson Robinson, sur la question du traitement des Noirs dans les bus, à l'origine de boycott des transports. Des femmes qui ont aussi sacrifié leur vie pour le bien des hommes. Aujourd'hui, Claudette Colins, 79 ans, vit à New-York, dans le quartier du Bronx. Une seule rue porte son nom, dans sa ville natale de Montgomery, dans un quartier éloigné du centre ville, dans une rue '' où la misère le dispute à l'ennui ''...

]]>
/cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=94371&reviewid=692 Sat, 03 Aug 2019 11:40:48 +0200
New comment on Beloved /cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=4122#comments

By Toni Morrison.

C. Bourgois . 379 p. 20 cm.

Djamal MEHDAOUI commented on 02/08/2019: Fin XIXè siècle, à Cincinnatti, dans l'Ohio, Sethe, une esclave, tue sa fille pour lui éviter de partager son sort, puis, dix-huit ans plus tard, après son acte de violence et d'amour maternel, rencontre Beloved, réincarnation de l'enfant... ou possibilité d'une rédemption ? Comme hantée par le fantôme de sa fille... Beloved est un grand roman social inspiré d'une histoire vraie, aux résonances de tragédie grecque, écrit par l'un des plus grands auteurs de littérature américaine ( Prix Nobel ), pour comprendre ce que signifie être une femme noire dans la société nord-américaine, qui invite aussi à réfléchir aux lourds héritages de l'esclavage.

]]>
/cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=4122&reviewid=687 Fri, 02 Aug 2019 09:09:16 +0200
New comment on Cinq branches de coton noir /cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=110865#comments

By scénario Yves Sente.

Dupuis . 1 vol. (169 p.) 31 x 24 cm.

Djamal MEHDAOUI commented on 01/08/2019: Une superbe BD engagée sur la question de la ségrégation raciale, dense, tendue, captivante, documentée, qui mériterait une adaptation ciné, qui rend hommage au courage des soldats afro-américains à travers le périple de trois gars ( jusque là humiliés et assignés aux tâches ingrates dans leur caserne à Douvres ), partis en mission depuis le Débarquement sur les plages normandes en 44, aux Ardennes enneigées, à la recherche du tout premier drapeau des futurs Etats-Unis d'Amérique...Ce drapeau cacherait un secret dévoilé par la soeur de Lincoln ( l'un des soldats ), dans une lettre révélant les mémoires d'Angela Brown, la domestique qui, en 1776, en hommage à la communauté noire, a fixé une étoile de cinq branches de coton noir ( recouverte par une blanche ), sur le drapeau commandé par Georges Washington... Une relecture de l'histoire serait-elle possible, portant aux Noirs Américains un espoir de justice et d'égalité ? Une BD forte d'une résonnante actualité...

]]>
/cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=110865&reviewid=691 Thu, 01 Aug 2019 16:16:55 +0200
New comment on Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur /cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=114547#comments

By adapté et illustré par Fred Fordham.

Grasset . 1 vol. (272 p.) 24 x 17 cm.

Djamal MEHDAOUI commented on 01/08/2019: Très belle adaptation d'un classique culte de la littérature américaine ( Prix Pullitzer 1961 ), situant l'histoire en Alabama dans les années 30, pendant la Grande Dépression, à travers le personnage d'Atticus Finch, avocat élevant seul ses deux enfants, Jem et Jean-Louise ( dite '' Scout '', la narratrice, pleine d'humour et de naïveté ), commis d'office pour défendre un noir accusé d'avoir violé une blanche... Le livre est à la fois le portrait d'un lieu et d'une époque, un roman universel et intemporel sur l'enfance et un plaidoyer contre le racisme dénonçant l'Amérique ségrégationniste, adapté au cinéma sous le titre '' Du silence et des ombres '' ( 1962 ) pour lequel Grégory Peck dans le rôle de l'avocat recevra l'oscar du meilleur acteur. Une suite du roman sous le titre de '' Va et poste une sentinelle '' reprend les personnages vingt ans plus tard dans une nation déchirée autour des questions raciales, où Scout de retour dans sa petite ville natale rend visite à son père...

]]>
/cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=114547&reviewid=690 Thu, 01 Aug 2019 14:46:14 +0200
New comment on Je ne sais pas quoi faire des gentils Blancs /cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=114206#comments

By Brit Bennett.

Autrement . 1 vol. (109 p.) 20 x 12 cm.

Djamal MEHDAOUI commented on 01/08/2019: Brit Bennett est une jeune romancière et essayiste afro-américaine qui a connu le succès avec son premier roman '' Le coeur battant de nos mères '' ( 2017 ). Dans son nouveau livre composé de textes publiés dans diverses revues, mêlant faits d'actualités, moments historiques, histoire personnelle, analyse de romans fondateurs et chronique de musique actuelle , l'auteure qui dit s'être '' réveillée '' au cours de l'été 2013 après l'assassinat de Trayvon Martin ( 17 ans ) et l'acquittement de son meurtrier, interroge sur ce que signifie être noir dans l'Amérique de D. Trump. Brit Bennett rappelle la régularité des crimes racistes par la police et ses nombreuses victimes, la différenciation du discours selon que le criminel est blanc et américain, ou racisé. Ainsi le Wall Street Journal qualifiat de solitaire, le tueur de Charleston ( neuf victimes noires dans une église ), de dérangé, une '' anomalie '', un terroriste mais jamais un raciste...Obama lui-même restait '' flou '' sur l'auteur du crime. Des actes non nommés de violences policières '' comme un silence confortable, une violence blanche qui tue et ignore ''. L'auteure rappelle cette violence '' rituelle '' quotidienne sur le '' corps noir '', la difficulté de vivre libre dans ce corps vulnérable qui peut être pris aisément sans grandes conséquences, d'où le combat de toute une vie pour sa protection et sa possession. Enfin, elle pose la question suivante, réflexion frappante sur l'utilisation de la nostalgie ( comme refuge ) dans le discours politique : comment sauver l'Amérique quand les gens se rassurent en regardant en arrière ? 63 millions d'Américains ont porté au pouvoir un '' raciste inexpérimenté et déséquilibré '' qui raconte une histoire convaincante et séduisante : l'axe majeur de Trump avec son slogan '' Make America Great Again '' ! Phrase cynique et pleine d'espoir. Faut-il comprendre : quand les Blancs détenaient tout le pouvoir politique ? A quoi ressemblerait pour un noir une Amérique qui aurait retrouvé sa '' grandeur '' imaginaire ? A la Louisiane des années 50 d' ''Autant en emporte le vent '' ? ...

]]>
/cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=114206&reviewid=689 Thu, 01 Aug 2019 11:02:48 +0200
New comment on Délivrances /cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=97115#comments

By Toni Morrison.

Bourgois . 1 vol. (196 p.) 20 x 12 cm.

Djamal MEHDAOUI commented on 01/08/2019: Dans ce roman, Toni Morrison tresse une histoire contemporaine en s'attaquant frontalement, à travers le personnage de Bride, un bébé trop noir au goût de sa mère, '' une mulâtre au teint blond '' d'une grande beauté, et les épreuves qu'elle rencontre au cours de son existence, à la question de la couleur de peau. L'auteure raconte le destin d'une femme affranchie par ses amours et son travail dans une entreprise de cosmétique, une femme qui saura se reconstruire et envisager l'avenir avec sérénité, comme elle raconte aussi, l'actualité récente en témoigne, un pays toujours enlisé dans ses luttes interraciales .

]]>
/cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=97115&reviewid=688 Thu, 01 Aug 2019 10:04:25 +0200
New comment on Sin city /cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=25403#comments

By Frank Miller.

Rackham . 200 p. 25 x 17 cm.

Pierre GAGNIARE commented on 30/07/2019: Inspiré de la bande dessinée de Frank Miller. En noir (très noir) et blanc, avec beaucoup d'hémoglobine !

]]>
/cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=25403&reviewid=686 Tue, 30 Jul 2019 16:33:33 +0200
New comment on La fillette au drapeau blanc /cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=109958#comments

By Saya Miyauchi.

Editions Akata . 1 vol. (184 p.) 18 x 13 cm.

Pierre GAGNIARE commented on 26/07/2019: En avril 1945, la guerre entre Japonais et Américains entre dans sa dernière phase, avant les bombes nucléaires d’Hiroshima et de Nagasaki. Okinawa, petite île tropicale nippone jusque-là épargnée, devient le théâtre de débarquements et de violents combats, sans pitié, de la part des deux camps. C’est là que vit Tomiko, six ans, qui, malgré la guerre et l’absence de sa mère, grandit heureuse entre un père aimant et une fratrie solidaire. Pourtant, quand les bombardements commencent à s’intensifier, et que son père doit partir sur le front, elle est contrainte de fuir vers le Sud, en compagnie de son frère et de ses deux soeurs. Il lui faut alors survivre et affronter les horreurs de la guerre. La mangaka Saya Miyauchi l’adapte dans un volume d’une grande sensibilité, qui n’épargne pas au lecteur les horreurs de la guerre, tout en évitant le voyeurisme. Ce manga constitue un apport majeur à la compréhension de la souffrance des civils japonais lors du second conflit mondial. À hauteur d’enfant, ce témoignage peut être comparée au Journal d’Anne Franck

]]>
/cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=109958&reviewid=685 Fri, 26 Jul 2019 16:29:54 +0200
New comment on Bloody Sunday /cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=107124#comments

By scénario Renaud Garreta & Laurent Granier.

Dargaud . 1 vol. (58 p.) 32 x 24 cm.

Djamal MEHDAOUI commented on 12/07/2019: Une DB historique qui nous fait revivre la lutte pacifique des Noirs américains pour leurs droits civiques. Un jeune journaliste français débarque dans le New-York des années 1960, rejoint la petite ville de Selma pour rencontrer Martin Luther King, assiste au départ d'une marche pour le droit de vote, droit élémentaire interdit en Alabama, et le 7 mars, voit 600 manifestants pacifiques chargés par la police locale dans une grande violence....Le combat depuis un siècle contre un système légal de ségrégation. Au passage, sur les traces de Martin Luther King, il apprend l'assassinat d'une militante blanche qui semble impliquer le FBI et le Ku Klux Klan...Une immersion captivante entre histoire, journalisme et aventure.

]]>
/cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=107124&reviewid=684 Fri, 12 Jul 2019 12:11:39 +0200
New comment on Dérangé que je suis /cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=116438#comments

By Ali Zamir.

Le Tripode . 1 vol. (180 p.) 19 x 14 cm.

Djamal MEHDAOUI commented on 10/07/2019: Au port de Mutsamudu, sur une île de l'archipel des Comores, vit un personnage débonnaire et singulier dont les vêtements usés jusqu'à la corde portent les jours de la semaine pour ne pas les oublier : sept chemises, sept pantalons, sept culottes. Surnommé par le voisinage '' Dérangé '', il vit misérablement de son travail de docker, son chariot rafistolé lui servant de gagne-pain, à la recherche toujours d'un nouveau client. Rien de réjouissant à dire de son quotidien jusqu'à cette rencontre qui bousculera son train-train, prétexte alors à raconter ses tribulations tragi-comiques : une femme superbe ( et aisée ) va l'encourager à affronter dans une course de chariot en plein centre ville, un trio de collègues fourbes surnommés les '' Pipipi '' : Pirate, Pistolet et Pitié... Un roman bref mais rythmé et plein d'humour, et avec ses expressions rares et audacieuses, un bijou d'écriture : entre lyrisme et réalisme, '' Dérangé que je suis '' a le verbe riche et truculent !

]]>
/cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=116438&reviewid=683 Wed, 10 Jul 2019 17:51:42 +0200
New comment on Surface /cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=115388#comments

By Olivier Norek.

M. Lafon . 1 vol. (424 p.) 23 x 14 cm.

Pierre GAGNIARE commented on 06/07/2019: Surface est un roman très différent des autres romans d’Olivier Norek. Moins urbain déjà, la majorité de l’action se passe à Decazeville, une petite ville aux confins de l’Aveyron, réputée pour sa tranquillité . Noémie Chastain, sa nouvelle héroïne, est une personne brisée aussi bien à l’extérieur (par sa blessure) qu’à l’intérieur (trahison de ses supérieurs et de son petit ami), mais c’est aussi une femme forte qui ne mâche pas ses mots. Cette mise à l’écart (au placard?) pour Noémie, qu’elle prend comme une punition, est aussi pour elle l’occasion de se reconstruire, de reconquérir son identité. Une intrigue différente qui donne lieu à une projection dans le passé, et un ton qui donne plus dans le polar rural, le roman noir contrairement aux autres romans qui étaient des thrillers urbains sociétaux.

]]>
/cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=115388&reviewid=682 Sat, 06 Jul 2019 10:21:03 +0200
New comment on Nos vies en mille morceaux /cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=113560#comments

By Hayley Long.

Gallimard-Jeunesse . 1 vol. (327 p.) 23 x 16 cm.

Pierre GAGNIARE commented on 06/07/2019: Griff, Dylan et leurs parents sont bloqués sur la route au retour des vacances. Sous une chaleur écrasante, la petite famille n’a qu’une seule envie, rentrer dans son appartement à New-York pour fêter l’anniversaire de Griff. Personne ne peut se douter qu’ils vivent là leur dernier moment en famille. Griff se réveille à l’hôpital et doit affronter la terrible nouvelle, ses parents sont morts dans un accident de voiture. Les deux orphelins sont recueillis par une amie de leurs parents Mme Blessing. Mais bientôt, ils doivent quitter les États-Unis pour le Pays de Galles où ils ont attendus chez des parents éloignés, qu’ils ne connaissent pas. Tout au long du roman un secret est gardé, qui ne sera révélé qu’a la toute fin de l’histoire. Un roman émouvant sur le deuil et la lente reconstruction. Pour les adolescents.

]]>
/cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=113560&reviewid=681 Sat, 06 Jul 2019 10:19:34 +0200
New comment on Shanghai /cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=112689#comments

By scénario Maryse et Jean-François Charles.

Casterman . 1 vol. (60 p.) 32 x 24 cm.

Pierre GAGNIARE commented on 06/07/2019: Premier tome d’une trilogie courant de 1920 à 1949, China Li, nous plonge dans la Chine des années 1920 et tisse en toile de fond, un contexte historique riche et complexe : empire exsangue miné par des guerres intestines et fissuré par les coups de butoirs des Occidentaux, la Chine connaît un sursaut politique à travers le nationaliste Tchang Kai-Chek qui tente d’unifier le pays. Mais c’est sans compter la menace japonaise qui gronde, la guerre civile qui oppose le leader à ses anciens compagnons de Parti Communiste chinois, la vénalité des Blancs qui s’enrichissent avec le commerce de l’opium. Toutes ces tensions se cristallisent dans une ville : Shanghai. Jean-François Charles utilise des aquarelles et des pastels, pour immerger le lecteur dans une Shanghai sulfureuse et sensuelle. Le dessinateur s’associe, comme pour ses précédents ouvrages,  à Maryse Charles qui livre un scénario narrant les péripéties de la jeune fille, entrelacées avec des éléments historiques.

]]>
/cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=112689&reviewid=680 Sat, 06 Jul 2019 10:00:17 +0200
New comment on Un autre regard /cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=109784#comments By Emma.

Editions Florent Massot . 1 vol. 26 x 23 cm.

Djamal MEHDAOUI commented on 29/06/2019: L'auteur de BD Emma, blogueuse engagée ( et ingénieure informatique ), dessine des histoires instructives touchant le féminisme, la sexualité et la politique, pour nous faire partager des problématiques féministes et sociales : instinct maternel, baby blues, histoire du clitoris, sujet du travail, charge mentale, charge émotionnelle, violences policières... . Des dessins simples sur le ton de l'humour. 3 volumes sur des sujets variées à partir d'observations du quotidien, de lectures de presse, de l'actualité, qui veulent donner un éclairage politique en rappelant les inégalités hommes-femmes avec ce projet de repenser autrement ces rapports ( en cassant clichés et stéréotypes ), comme une invitation à revoir le monde '' pour aboutir, collectivement, à une autre façon de le faire tourner ''. Bref faire '' péter le patriarcat '' !

]]>
/cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=109784&reviewid=679 Sat, 29 Jun 2019 12:25:20 +0200
New comment on Notre vie dans les forêts /cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=107684#comments

By Marie Darrieussecq.

POL . 1 vol. (188 p.) 21 x 14 cm.

Djamal MEHDAOUI commented on 28/06/2019: Dans un futur pas très lointain, la narratrice, Viviane, ex-psychologue réfugiée dans une forêt, détaille sur son carnet, le cauchemar d'une vie qui délaisse son corps déglingué. Elle vit en compagnie d'un groupe de rebelles qui ont fui la ville, arraché les implants incrustés sous leur peau, des espions d'un quotidien entravé, sous surveillance. Comme ses compagnons, Viviane a trouvé refuge avec '' sa moitié '', son clone, un réservoir à organes attribué aux '' chanceux '', par une société écrasée par les peurs, surveillée par des drones, et dominée par le désir d'immortalité des plus riches...Récit d'un cauchemar sociétal dans cette dystopie glaçante qui parle d'un monde qui se désagrège en faisant écho à nos plus vertigineuses avancées technologiques.

]]>
/cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=107684&reviewid=676 Fri, 28 Jun 2019 15:29:47 +0200
New comment on Petit Piment /cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=97018#comments

By Alain Mabanckou.

Seuil . 1 vol. (273 p.) 21 x 15 cm.

Djamal MEHDAOUI commented on 27/06/2019: A Pointe-Noire, la vie est façonnée par les humeurs et les richesses de l'Océan Atlantique. La deuxième ville de la République du Congo affiche une douceur apparente entre sable fin, pêche et pétroliers. Cette ville, Alain Mabanckou en a apprivoisé tous les secrets durant son enfance. Dans son roman, l'écrivain congolais s'en souvient lorsqu'il raconte sur le ton de l'humour les tribulations d'un enfant des rues au regard faussement naïf, qui a fui pour la ville, en pleine révolution socialiste, l'institution d'accueil catholique et l'autorité abusive d'un directeur corrompu, et vivre de mille débrouilles. Où devenu un de ces errants de la côte sauvage, il improvise son existence rocambolesque entre sa bande de caïds, les sorciers et les prostituées au grand coeur. Et qui pense enfin trouver le bonheur et la stabilité après sa rencontre avec cette tenancière de maison close ( Maman Fiat 500, une '' Mère Théresa '' ), qui l'adoptera. On suit ses aventures, son destin, enfant puis adulte. Au fil de ces rencontres avec ces cabossés de la vie, se dessine le portrait d'une ville à travers ses plages, ses quartiers chauds, son grand marché. Autant de mondes parallèles et truculents où vitalité et créativité dament le pion à la misère, où l'imagination et le magique rivalisent pour déjouer la dureté du monde réel. Si le roman est un témoignage sur la vie des orphelins du Congo, il reflète aussi l'art du quotidien de tout un peuple, et rend hommage ( en évoquant leur condition ) à toutes ces femmes africaines qui ont su aidé ces jeunes à la dérive.

]]>
/cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=97018&reviewid=678 Thu, 27 Jun 2019 14:42:15 +0200
New comment on Le patient /cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=116519#comments

By Timothé Le Boucher.

Glénat . 1 vol. (200 p.) 28 x 20 cm.

Djamal MEHDAOUI commented on 27/06/2019: Excellente BD qui débute comme un polar. La police arrête une jeune fille errant dans la rue, couverte de sang, un couteau à la main. Chez elle, le carnage : toute la famille massacrée à l'exception de Pierre, l'un des jeunes frères, seul survivant, trouvé dans un coma dont il ne ressort que six ans plus tard, paralysé et amnésique. Le jeune homme est pris en charge par une psychologue qui va tenter de faire resurgir les souvenirs liés au drame. Il insiste sur la présence mystérieuse d'un '' homme en noir " hantant ses rêves. Au moment où une complicité s'installe entre le patient et la psychologue, l'histoire prend un tournant inattendu : on plonge alors dans un thriller psychologique, plus sombre et complexe qu'une simple enquête policière. Tout le talent d'un jeune auteur déjà remarqué pour sa première oeuvre : '' Ces jours qui disparaissent '', récit fantastique sur les troubles dissociatifs. Avec '' le Patient ", on plonge une nouvelle fois dans l'âme humaine. Retors, captivant et troublant.

]]>
/cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=116519&reviewid=677 Thu, 27 Jun 2019 12:39:49 +0200
New comment on La communauté /cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=109467#comments

By Raphaëlle Bacqué, Ariane Chemin.

Albin Michel . 1 vol. (333 p.) 23 x 15 cm.

Djamal MEHDAOUI commented on 20/06/2019: Loin des pamphlets alarmistes à la Zemmour et du discours lénifiant du '' vivre ensemble '', les journalistes du monde, Ariane Chemin et Raphaël Bacqué, ont mené une enquête durant une année dans la commune de Trappes, un îlot populaire et enclave de pauvreté qui détonne dans le département bourgeois des Yvelines. Ils ont interrogé ses habitants pour dresser le récit détaillé de la manière dont cette ville façonnée par le communisme municipal, est passée '' silencieusement '' du règne des '' cocos '' à celui des '' barbus '', de 70 années de patronage rouge ( achevé en 2001 par la victoire d'un maire socialiste élu sur la promesse d'une mosquée ), au communautarisme et au rigorisme. La ville qui a vu naître des talents ( Jamel Debbouze, Anelka, le rappeur La Fouine, l'islamologue Rachid Benzine...), raconte à elle seule l'évolution depuis 50 ans d'une partie de la société française dans certains quartiers : l'arrivée des travailleurs immigrés, l'effondrement du communisme municipal, l'impact de la crise économique ( années 70 ), le départ des classes moyennes ( enseignants, contremaîtres, syndicalistes...) pour les pavillons alentours, la ghettoïsation, la montée du communautarisme et du rigorisme religieux, l'échec de l'école de la République, jusqu'au départ de '' djihadistes '' en Syrie ( record d'Europe à Trappes ). Un livre d'histoire et de politique éclairant sur l'évolution d'une ville qui raconte notre époque, en concentrant tous les défis présentés depuis plusieurs décennies. Instructif pour qui veut comprendre une certaine France d'aujourd'hui.

]]>
/cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=109467&reviewid=675 Thu, 20 Jun 2019 15:42:42 +0200
New comment on Appelez-moi Nathan /cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=114498#comments

By scénario Catherine Castro.

Payot . 1 vol. (141 p.) 24 x 17 cm.

Djamal MEHDAOUI commented on 14/06/2019: Lila est seule à savoir qu'elle est un garçon. Adolescent, '' il " se prénomme Nathan, se sent garçon dans un corps de fille qu'il ne supporte plus, comme il ne supporte plus les pressions, l'injonction à la féminité assénée par la société. Pour devenir lui-même, Nathan fera tout pour que son entourage et le monde le comprenne...Une histoire touchante qui veut sensibiliser sur la transidentité, inspirée d'une histoire vraie, l'histoire d'un changement de genre racontée avec talent et délicatesse par la journaliste Catherine Castro, très pédagogique et portée par de belles illustrations.

]]>
/cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=114498&reviewid=674 Fri, 14 Jun 2019 17:48:20 +0200
New comment on L'âge d'or /cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=113039#comments By Cyril Pedrosa, Roxanne Moreil.

Dupuis . 1 vol. (221 p.) 31 x 24 cm.

Djamal MEHDAOUI commented on 08/06/2019: L'âge d'or est une belle épopée médiévale, entre conte féodal et conte social avec pour personnage central, une jeune princesse partie à la reconquête d'un royaume frappé par la misère et l'oppression des seigneurs. Après la mort du roi, Tilda voudrait engager des réformes favorables aux faibles. Les caisses du royaume sont vides, les paysans au bord de la révolte. Ecartée du trône par son frère, la voilà contrainte à l'exil. Son destin semble alors lié à un trésor, '' l'Age d'or '', récit légendaire et libertaire qui lui permettrait de reprendre la couronne, avec ce pouvoir d'améliorer le sort des faibles jusqu'à changer la face du monde... Accompagnée d'une poignée de fidèles, elle entame alors un voyage, prélude au récit d'aventures... L'auteur de " Portugal '' revisite en virtuose l'épopée médiévale, avec ses personnages charismatiques, son récit dense, sa narration fluide, ses couleurs flamboyantes, son graphisme nourrie de l'esthétique médiévale, empruntant aux enluminures...Autant de raisons de plonger dans une histoire qui se teinte d'un fond d'utopie politique et trouve un écho dans l'actualité contemporaine quand elle proclame les valeurs universelles d'égalité et de liberté en mettant les '' politiques '' ( monarques ou seigneurs ) face à leur responsabilités ''... Prix Bd Fnac/ France Inter 2019.

]]>
/cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=113039&reviewid=637 Sat, 08 Jun 2019 16:33:17 +0200
New comment on Roissy /cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=112481#comments

By Tiffany Tavernier.

Sabine Wespieser éditeur . 1 vol. (276 p.) 19 x 14 cm.

Djamal MEHDAOUI commented on 31/05/2019: Difficile d'oublier Anna, l'héroïne amnésique du roman de Tiffany Tavernier, fille du cinéaste Bertrand Tavernier, qui signe un récit singulier sur une errance dans le plus grand aéroport de France. Anna, arrivée sans mémoire, depuis des mois, au milieu de la cohue des voyageurs, passe inaperçue, végète, s'invente des vies, engage des conversations, en attendant chaque jour l'arrivée d'un avion qu'elle ne prend pas, en provenance de Rio. Elle cavale avec sa valise d'un terminal à l'autre pour ne pas se faire repérer par les agents de sécurité et les caméras. Comment cette quadra chic en est-elle arrivée là, survivant dans cette fourmilière, tentant de retrouver la mémoire ? Une rencontre avec un homme devant la porte d'arrivée du vol Rio-Paris bouleversera tout ... Dans ce récit original et vif où règne une forte tension, à l'intrigue ciselée, l'auteure restitue l'univers des sans-abris qui vivotent dans les aéroports, souvent appelés les '' indécelables ''. Un récit poignant,très documenté, pétri d'humanité et de pudeur.

]]>
/cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=112481&reviewid=673 Fri, 31 May 2019 17:54:39 +0200
New comment on Bohemian Rhapsody /cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=114957#comments By Bryan Singer, réal. .

20th Century Fox . 1 DVD vidéo (2h 09 min) 24.

Djamal MEHDAOUI commented on 29/05/2019: Succès stratosphérique pour le biopic le plus rentable de l'histoire, à voir pour les scènes de concert, sinon dans sa forme, classique ( pour un personnage qui ne l'était pas ), et hagiographique. Le film donne envie de réécouter les chansons de Queen, à voir sinon, pour (re)découvrir en chansons l'histoire d'un groupe mythique et de son chanteur Freddy Mercury. Au passage, une séquence jubilatoire : la session studio des choeurs du cultissime '' Bohémian Rhapsody ".

]]>
/cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=114957&reviewid=672 Wed, 29 May 2019 11:58:10 +0200
New comment on Les méduses ont-elles sommeil ? /cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=109042#comments

By Louisiane C. Dor.

Gallimard . 1 vol. (80 p.) 18 x 11 cm.

Pierre GAGNIARE commented on 28/05/2019: Court récit d’une jeune fille de 18 ans venant de nulle part et arrivant à Paris dans l’espoir d’être enfin Quelqu’un et de briller. C’est une plongée dans le monde de la Nuit et dans celui des drogues, notamment l’extasy et la cocaïne. Ce texte à l’écriture nerveuse a été comparé à « Trainspotting ». Prix Renaudot poche 2017

]]>
/cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=109042&reviewid=671 Tue, 28 May 2019 11:59:28 +0200
New comment on Bug /cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=108879#comments

By Enki Bilal.

Casterman . 1 vol. (85 p.) 27 x 19 cm.

Djamal MEHDAOUI commented on 28/05/2019: Imaginez un monde sans informatique, sans mémoire numérique après la disparition de toutes les données, une débâcle du numérique laissant l'humanité dans un un état d'hébétude absolu. Des pans entiers de l'économie, de la logistique, en plein effondrement. Métros et hôpitaux incapables de fonctionner... Ainsi s'ouvre Bug qui développe un scénario plausible sur ce que pourraient subir nos sociétés en cas de panne informatique généralisée . Dans ce premier tome tout y est encore énigmatique mais l'enjeu se détache vite quand un astronaute ( lui-même victime d'un bug ) se révèle seul détenteur de la connaissance. Une histoire glaçante et soignée en deux tomes.

]]>
/cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=108879&reviewid=633 Tue, 28 May 2019 11:28:04 +0200
New comment on BlacKkKlansman /cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=114956#comments By Spike Lee, réal. .

Universal . 1 DVD vidéo (2h 09 min) 24.

Djamal MEHDAOUI commented on 25/05/2019: Dans les années 70, un agent de police noir, Ron Stallworth, infiltre une section du Ku Klux Klan, mouvement ultra-raciste, en se faisant passer pour un extrémiste. Le fait divers est authentique, son traitement par Spike Lee est encore plus stupéfiant : le réalisateur de Malcom X habitué aux pamphlets, en fait une comédie qui guignolise les suprémacistes du KKK ! En lançant nombre de piques très acides à l'Amérique de Trump, il distille aussi son inquiétude face au possible retour d'une ségrégation raciale.

]]>
/cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=114956&reviewid=670 Sat, 25 May 2019 16:03:30 +0200
New comment on Nos batailles /cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=114993#comments By Guillaume Senez, réal. .

Blaq Out . 1 DVD vidéo (1h 34 min) 24.

Djamal MEHDAOUI commented on 25/05/2019: Ouvrier dans un entrepôt de vente, Olivier peine à concilier son activité professionnelle et syndicale avec ses obligations de père. La situation se complique au moment où, sans explication, sa femme quitte brusquement le foyer. Le voilà seul avec ses deux enfants, contraint à batailler pour trouver un équilibre entre ses engagements professionnels et privés, qui empêcherait la dislocation du foyer. Le film, récit d'éducation, mélodrame intimiste et sociale sur la paternité, la séparation et ses conséquences, montre les répercussions du travail sur l'intime et la famille. Il est porté avec brio par un acteur habitué aux comédies romantiques, ici méconnaissable en '' héros '' de la classe ouvrière et père déboussolé.

]]>
/cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=114993&reviewid=669 Sat, 25 May 2019 15:07:40 +0200
New comment on Sérotonine /cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=114262#comments

By Michel Houellebecq.

Flammarion . 1 vol. (352 p.) 21 x 14 cm.

Djamal MEHDAOUI commented on 25/05/2019: Entre amour, nihilisme et agriculture, entre humour, provoc et cynisme, et toujours avec les mêmes recettes ( ce pourquoi ça marche : même regard critique sur notre époque, univers de la déliaison, vision conservatrice et désespérée du monde, individu confronté à un univers médiocre, privé de transcendance, seul, en quête de sens ), Sérotonine est une nouvelle variation du déclin du mâle occidental, sur fond, ici, de France périphérique. Le roman raconte la déchéance d'un homme sans désir ni ambition ( petit-bourgeois, beauf, homophobe, sous neuroleptiques ), déçu de sa vie professionnelle ( il est expert en agriculture ), parti prendre un nouveau départ en Normandie, après avoir quitté sa petite amie japonaise, rejoindre l'exploitation de son vieux camarade de '' l'Agro '', Aymeric, ruiné et acculé aux plus funestes extrémités à cause de la mondialisation. Au passage, une pérégrination existentielle lui fera revisiter ses aventures sentimentales, ses déceptions conjugales, et le grand amour de sa vie, Kate, qu'il a trahi... Quand son personnage part sur les routes à la rencontre de cette France rurale en souffrance, le désarroi et la colère de son ami Aymeric parti manifester, parlant du plus vaste ( et invisible ) plan social touchant les agriculteurs, semble faire étrangement écho à la crise des Gilets jaunes. Houellebecq se fait alors de nouveau le séismographe du contemporain, entre amour, nihilisme et agriculture...

]]>
/cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=114262&reviewid=668 Sat, 25 May 2019 12:40:08 +0200
New comment on 3 Billboards /cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=112046#comments By Martin Mcdonagh, réal. .

20th Century Fox . 1 DVD vidéo (1h 50 min) 24.

Djamal MEHDAOUI commented on 24/05/2019: Pour sensibiliser l'opinion publique, parce que l'enquête n'avance pas, Mildread dont la fille a disparu, loue trois panneaux publicitaires qu'elle installe, bien visibles à l'entrée de la ville ( une bourgade du Midwest ), qu'elle destine, comme des messages enragés, à la police : '' Violée pendant son agonie '', '' Qu'attendez-vous pour faire progresser l'enquête sur ma fille ? '' ...Le film, construit sur l'affrontement entre une femme et la communauté qui l'entoure, est un petit chef-d'oeuvre. Il serre de près ses personnages, les scrute dans leur vie privée, montrant, sous les apparences, les paradoxes et la complexité de chacun. La jolie prestation de Francis McDormand , souveraine en mère courage vengeresse consumée de fureur, jurant comme un charretier lui a valu un prix ( un oscar ) mais mention spéciale ( une palme ), pour un second rôle complexe, Sam Rockwelll, en policier teigneux en puissance . Un thriller de feu, efficace et tendu, sans manichéisme, qui brouille les pistes, l'intrigue multipliant les surprises, pour s'aventurer dans les territoires de l'anormal et du surprenant !

]]>
/cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=112046&reviewid=657 Fri, 24 May 2019 17:59:13 +0200
New comment on Tu ne tueras point /cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=104867#comments By Mel Gibson, réal. .

Seven 7 / Metropolitan . 1 DVD vidéo (2h15 min) 24.

Djamal MEHDAOUI commented on 24/05/2019: Le film à la fois pacifiste et patriotique rend hommage au soldat Desmond Doss, chrétien de coeur et objecteur de conscience qui bien que refusant de tenir le fusil, intégra l'armée comme infirmier, sauvant la vie de dizaines d'hommes dans l'enfer d'Okinawa, en 1945. L'histoire est vraie, le film puissant, fresque à la gloire du héros, et leçon de courage et de sacrifice. Mel Gibson n'y va pas à la serpette, démonstratif, montrant la guerre comme elle est ( avec séquences au ralenti, tripes en l'air, corps déchiquetés... ), comme une immersion dans l'horreur pour ne rien rater de la boucherie. Certains reprocheront à son auteur sa complaisance, cette obsession à s'attarder sur des scènes extrêmement violentes, mais l'ensemble reste poignant et époustouflant.

]]>
/cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=104867&reviewid=653 Fri, 24 May 2019 17:00:09 +0200
New comment on Westworld /cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=112101#comments By Jonathan Nolan, Richard J. Lewis, Neil Marshall, Vincenzo Natali, Jonny Campbell, Fred Toye, Stephen Williams, Michelle MacLaren, réal. .

Warner Home Video . 3 DVD vidéo (10 x 42 min) 24.

Djamal MEHDAOUI commented on 23/05/2019: De l'action, du romantisme et des femmes... Le parc d'attraction robotique et futuriste Wesworld, propose à ses visiteurs fortunés de revivre le grand frisson de la conquête de l'Ouest, peuplé d'androïdes programmés pour divertir, satisfaire leurs fantasmes et leurs bas-instincts. Un aperçu de ce qu'ils pourraient être et l'occasion de se poser la question : '' Qui suis-je ? ". Dans les coulisses, les ingénieurs veillent au bon fonctionnement de l'entreprise lucrative, jusqu'au moment où malgré les mises à jour, des bugs informatiques brouillent les scénarios, plongeant certains visiteurs en plein cauchemar, lorsque des androïdes au comportement déviants, semblent sortir de leur léthargie robotique, comme un éveil à la conscience... Série métaphysique adaptée du classique SF Mondwest ( 1973 ), sur trois saisons.

]]>
/cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=112101&reviewid=667 Thu, 23 May 2019 11:33:48 +0200
New comment on Didier, la 5e roue du tracteur /cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=112915#comments

By un récit de Pascal Rabaté.

Futuropolis . 1 vol. (79 p.) 30 x 22 cm.

Djamal MEHDAOUI commented on 22/05/2019: A travers son personnage de gentil agriculteur breton en quête du grand amour, Rabaté signe une comédie pétillante, réaliste et touchante, quand elle montre la détresse et la précarité du monde agricole, entre faillite, endettement, solitude et misères affectives. '' Homme physique atypique cherche femme rigolote pour relation sérieuse "... Notre quadra bedonnant soutenu par sa soeur trouvera-t-il l'âme soeur ? N'hésitez pas ! Quelques passages savoureux et l'ensemble poilant et attendrissant.

]]>
/cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=112915&reviewid=666 Wed, 22 May 2019 14:27:02 +0200
New comment on Julieta /cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=103819#comments By Pedro Almodóvar, réal. .

Pathé . 1 DVD vidéo, 095 mn, couleur DVD vidéo .

Djamal MEHDAOUI commented on 18/05/2019: A la suite d'une rencontre fortuite avec une amie d'enfance de sa fille qu'elle n'a pas vu depuis longtemps, Julietta, la cinquantaine, entame une lettre pour renouer et lui raconter les évenements survenus lors de sa naissance, des secrets bien gardés, et se souvient, alors jeune prof de philo dans une ville de province, de la relation passionnelle vécue avec un bel enseignant ... Julieta est un beau portrait de femme et de mère sur deux époques, doublé d'une tragédie sur la déchirure filiale, autour du thème de la séparation mère-fille. Un grand film sur les reflux de la mémoire et les ravages du temps, l'énergie de l'humain à vouloir rattrapper l'irratrappable. Un grand mélo où '' el Patron Almodovar '' y déploie toute la finesse pour raconter et filmer de grandes émotions.

]]>
/cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=103819&reviewid=665 Sat, 18 May 2019 12:45:29 +0200
New comment on Emmanuel le magnifique /cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=115176#comments

By Patrick Rambaud.

Grasset . 1 vol. (196 p.) 21 x 13 cm.

Djamal MEHDAOUI commented on 14/05/2019: Après avoir drôlement chroniqué les règnes de Nicolas Ier et de François Le Petit, Patrick Rambaud s'attaque à celui '' d'Emmanuel Le Magnifique, sous la forme d'un feuilleton littéraire satirique, avec les tournures précieuses et parodiques d'un mémorialiste du Grand Siècle. Il faut Imaginer Saint-Simon racontant la politique actuelle en présentant avec noblesse des choses et des gens qui en sont dépourvues, où les ministres sont des ducs ( '' Mr Philippe Edouard, duc du Havre '' ), où l'année est décrite comme déroulée il y a trois siècles, comme pour nous interroger et nous demander si notre chère démocratie n'aurait pas un genre nouveau d'Ancien Régime avec ses petits marquis. Ce premier volume déroule la trajectoire de l'homme, du collège jésuite à l'élection présidentielle, jusqu'à la première année du quinquennat où tout semble réussir au prince, avant ce moment où les '' Gilets jaunes '' feront flotter sur la capitale un étrange parfum d'insurrection, où '' Sa Majesté '' perdra de sa superbe, terré à l'Elysée comme un monarque craignant la jacquerie. L'ouvrage politique qui à l'avenir pourrait servir aux enseignants et étudiants s'ouvre au tome suivant sur le chevalier Benalla et un autre président, plus confus et dépassé... Petite remarque de Rambaud sur l'enseignement et l'esprit jésuite qui marquera le Prince Emmanuel : les jésuites, à la fois souriants et brutaux, bienveillants ( pour plaire ) au dehors, mais autoritaires entre eux, ont '' ce goût de séduire, de dire aux gens ce qu'ils veulent entendre, de tenir tous les discours '' en même temps '', et de maquiller la fausseté par de grands discours ''.

]]>
/cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=115176&reviewid=664 Tue, 14 May 2019 22:59:26 +0200
New comment on Première année /cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=114996#comments By Thomas Lilti, réal. .

Warner / Le Pacte . 1 DVD vidéo (1h 28 min) 24.

Djamal MEHDAOUI commented on 14/05/2019: Thomas Lilti connait bien son sujet pour avoir été médecin. En dressant le portrait tendre et corrosif de deux étudiants solidaires pour préparer le redoutable concours ( bientôt réformé ), il nous immerge dans l'univers impitoyable de la fac de médecine et l'enfer du bourrage de crâne de la première année, où l'apprenti médecin serait un loup pour l'homme et l'amitié mise à rude épreuve dans l'esprit de féroce compétition. Un film cocasse et très instructif ( avec scènes d'exposition et répliques informatives la première demi-heure lui donnant un aspect quasi-documentaire ), et dont l'efficacité tient beaucoup à la grâce et l'interprétation magistrale de ses deux acteurs principaux, William Lebghil ( Benjamin) et Vincent Lacoste ( Antoine ), justes et touchants. '' Je pense que les meilleurs, enfin ceux qui deviendront médecins, s'approchent plus du reptile que du médecin '', énonce Benjamin à la fin du film, punchline logiquement insérée dans la bande-annonce.

]]>
/cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=114996&reviewid=651 Tue, 14 May 2019 18:23:46 +0200
New comment on Artana ! Artana ! /cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=111400#comments

By Didier Daeninckx.

Gallimard . 1 vol. (208 p.) 21 x 14 cm.

Djamal MEHDAOUI commented on 11/05/2019: Lorsque Eric Ketezer, vétérinaire en Normandie revient dans sa ville de jeunesse, Courvilliers ( ancien fief communiste, une contraction de plusieurs villes du 93 ), enquêter sur le décès du frère d'une amie, c'est pour découvrir une ville à l'abandon ( infrastructures, services municipaux dirigés par des délinquants, faux emplois, pots de vin...), où corruption généralisée et népotisme se mêlent à la violence et la dégradation d'une ville, où des politiques peu glorieux s'amusent avec dealers et caïds pour conserver ou convoiter leur mairie. Sur le ton du polar ( le lien entre le meurtre et la municipalité ), Didier Daenickx, auteur de romans politiques, né à Aubervilliers en 49, raconte un désastre et la fin d'un temps ( sur fond de désindustrialisation, le deal '' devenu un '' employeur '' ), d'une culture ( la culture ouvrière ) qu'il a bien connu, au temps pas si lointain des banlieues rouges, lorsque l'honneur et la dignité avaient du sens. Dans un très bon roman, documenté, appuyé sur des infos disponibles dans la presse locale. Artana ! Artana ! ou le cri lancé par les guetteurs à l'approche des flics.

]]>
/cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=111400&reviewid=663 Sat, 11 May 2019 21:10:54 +0200
New comment on Arcadie /cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=112548#comments

By Emmanuelle Bayamack-Tam.

POL . 1 vol. (439 p.) 21 x 15 cm.

Djamal MEHDAOUI commented on 10/05/2019: Liberty House est une communauté libertaire ( et libertine ) proche de la frontière franco-italienne, un refuge pour traumatisés du XXIè siècle, inadaptés sociaux et phobiques des nouvelles technologies. Dans ce repaire de gentils illuminés guidé par le bienveillant gourou Arcady, vit la narratrice, Farah, ado de 14 ans livrée à elle même entre une grand-mère lesbienne, un père intellectuellement limité et une mère electrosensible. Farah, bossue, prognathe et moustachue, est un personnage hors-norme, intersexuée, follement éprise d'Arcady avec lequel pourtant, dans ce lieu edenique, elle jouira sans limites. Liberty House, une certaine idée queer et politiquement incorrect du paradis, un refuge, un espace ouvert pétri de bons sentiments, amour et générosité, jusqu'au jour où la communauté découvre un jeune migrant... Emmanuelle Bayamack-Tam signe un roman prenant et plein d'humour, protéiforme, allégorie délirante mais efficace de notre monde ( l'Europe confite dans ses peurs et son hédonisme ), manifeste pour l'abolition des frontières ( sexuelles, géographiques, littéraires ), et utopie transgenre, où le corps de Farah se fait la chambre d'écho des grands enjeux contemporains.

]]>
/cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=112548&reviewid=662 Fri, 10 May 2019 17:36:23 +0200
New comment on La révolte /cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=112519#comments

By Clara Dupont-Monod.

Stock . 1 vol. (243 p.) 22 x 14 cm.

Djamal MEHDAOUI commented on 10/05/2019: Passionnée d'histoire médiévale, Clara Dupont-Monod remet en mémoire une relation d'une rare intensité entre une mère et son fils, l'imprévisible et indomptable Aliénor d'Aquitaine, épouse d'un roi de France puis d'un roi d'Angleterre, considérée comme la première figure politique féminine de l'histoire, et le mythique Richard Coeur de Lion. La rebelle, puissante et libre s'est débarrassée de son époux Louis VII pour le roi d'Angleterre Henri II Plantagenêt, puis après avoir crû au partage du pouvoir quand son despote de mari trouva l'occasion d'étendre le sien sur son territoire, elle envisage de le renverser, ordonnant à ses fils de la venger... L'infortuné Richard raconte alors ses tourments intérieurs, déchiré entre deux amours en même temps qu'il dresse le portrait d'une femme exceptionnelle, '' une offensive à elle toute seule, corps tendu, tout entier concentré vers l'assaut ''. Mais rien ne semblera l'abattre, ni la rage de son adversaire de père, ni les désastres en Terre Sainte, dans sa confrontation, sur ordre maternel, de Saladin. Un roman plein de '' grandioses fureurs et d'éclats de passion '', coeur serré jusqu'au bout, en véritable drame shakespearien.

]]>
/cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=112519&reviewid=636 Fri, 10 May 2019 01:14:31 +0200
New comment on A son image /cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=112452#comments

By Jérôme Ferrari.

Actes Sud . 1 vol. (218 p.) 22 x 12 cm.

Djamal MEHDAOUI commented on 10/05/2019: Le roman commence par la fin, la mort d'Antonia, jeune photoreporter corse victime d'un accident de voiture. Sa vie est ensuite racontée lors de ses obsèques par son oncle, son parrain, une belle figure de prêtre : l'histoire d'une jeune femme parti couvrir le conflit des Balkans dans les années 90 puis rentrée en Corse après cette expérience douloureuse, pour plonger de nouveau dans une autre guerre, fratricide, entre clans nationalistes. Sur fond de liturgie catholique, le prêtre se souvient d'une femme passionnée s'émancipant par la photo. Un roman puissant et bouleversant, à l'écriture fluide, qui, nous immerge dans l'histoire du photoreportage de guerre au XXèm siècle, et interroge la photographie, la puissance, l'importance, l'utilité ou non de l'image ( comme preuve, témoignage d'un drame par exemple ), le regard que l'on porte sur elle...

]]>
/cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=112452&reviewid=631 Fri, 10 May 2019 00:14:52 +0200
New comment on Le Brio /cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=110545#comments By Yvan Attal, réal. .

Pathé . 1 DVD vidéo (1h 30 min) 24.

Djamal MEHDAOUI commented on 09/05/2019: Originaire d'une cité de Créteil, Neïla ( une future avocate, c'est son rêve ), intègre la faculté de droit d'Assas. Le jour de la rentrée, un peu en retard, elle subit les provocations cinglantes de Pierre Mazard, prof de droit très réac, fièrement balancées du haut de sa chair, l'humiliant et la stigmatisant à tel point qu'il met le feu aux poudres. Hué par les étudiants présents, le fanfaron est aussitôt convoqué auprès du directeur, menacé au conseil de discipline, à moins de s'engager à préparer la jeune fille au fameux concours d'éloquence. Un cauchemar, une hérésie ou un défi pour notre cabotin, doué pour enseigner les lois de la rhétorique ? La banlieusarde idéaliste est '' issue '' de l'immigration ! l'institution n'est pas prête ! et Neïla, programmée à l'échec.... On passe sur le dialogue improbable entre le '' vieil '' universitaire des beaux quartiers, pétrifié dans son idéologie nauséabonde et la demoiselle naïve des cités. Si le film parle de racisme, d'humiliation sociale, de rapports de domination, de crispations communautaires, de fractures par la langue, il est aussi et peut-être avant tout, un bel hommage au verbe, à la puissance des mots, dont on hérite ou qu'on acquiert, et qui permet de '' réussir ''. Camélia Jordana et Daniel Auteuil, impeccables.

]]>
/cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=110545&reviewid=656 Thu, 09 May 2019 11:16:48 +0200
New comment on Mr. Smith au sénat /cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=54422#comments By Frank Capra, réal..

[Gaumont Columbia Tristar home vidéo [éd.]] | [Gaumont Columbia Tristar home vidéo [distrib.]] . 1 DVD vidéo monoface zone 2 (2 h 05 min) 24.

Djamal MEHDAOUI commented on 09/05/2019: Classique des classiques du cinéma politique hollywoodien. Le jeune sénateur Smith qui a le plus grand respect pour le devoir de sa charge est un idéaliste naïf, béni par les politiciens véreux qui l'ont installés au Sénat pour défendre un projet douteux portant sur la construction d'un barrage. Un candide au Capitole dans un rôle de figurant ? C'est mal connaître l'homme qui, soutenu par sa secrétaire, entend bien dénoncer et faire triompher ses idéaux... Un film, disait James Stewart ( Mr Smith ), en Républicain convaincu, doit comprendre deux éléments essentiels : il doit être propre et faire triompher le faible contre les puissants, ligne de conduite héritée d'une éducation bien comme il faut dans l'Amérique conservatrice de la première moitié du XXèm siècle. Mission accomplie pour Franck Capra qui fait, dans son film le plus fameux, sa leçon de civisme derrière le message d'idéalisme naïf, sa croyance en l'humain porteur de tous les possibles. Immense succès, interdit en Allemagne, Italie, Espagne, URSS, en France ( en 1939 ), pour ce huis-clos magistral, théâtre des non-dits, des magouilles et des compromissions...11 nominations aux oscars, malheureusement éclipsé par l'ouragan '' Autant en emporte le vent ''.

]]>
/cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=54422&reviewid=655 Thu, 09 May 2019 10:11:02 +0200
New comment on Affreux, sales et méchants /cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=85487#comments By Ettore Scola, réal..

Sony Pictures / Carlotta . 1 DVD vidéo (1h55 min) DVD vidéo.

Djamal MEHDAOUI commented on 08/05/2019: Comédie monumentale considérée aujourd'hui parmi les plus critiques du cinéma italien qui n'était jamais allé aussi loin dans la noirceur ( années 70 ). '' La famille, c'est comme les godasses, plus elles vous serrent, plus elles vous font mal ''. Paroles du patriarche tyrannique Giacento ( Nino Manfredi, magistral ) qui végète misérablement avec sa ( très ) nombreuse famille sous le même toit, un taudis planté dans un bidonville de Rome. L'ivrogne lubrique subsiste grâce aux larcins de la communauté et passe son temps à protéger et planquer soigneusement son butin d'un million de lires obtenus pour la perte d'un oeil . Chacun convoitant le trésor, on patiente, on projette un assassinat.... Et voilà une géniale comédie noire et grotesque qui à l'origine devait dresser le portrait d'un sous-prolétariat, conspuée par une partie de la critique pour la violence de la mise en scène, par les catholiques et l'élite démocrate chrétienne. Ettore Scola ne fait que montrer la '' misère '', comme elle est, crue, et ses '' crasseux '' qui font comme ils peuvent. Ni morale, ni misérabilisme, ni militantisme, ni bons, ni méchants, tous mauvais et seule la société peut en être responsable. '' Aussi triste que soit leur situation, aussi douloureuse que puisse être leur angoisse, les pauvres n'ont aucune raison de ne pas savoir rire, de ne pas être roublards, méchants, sadiques, sans scrupules, exactement comme sont les riches ''. ( Prix de la mise en scène au Festival de Cannes 76 ).

]]>
/cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=85487&reviewid=652 Wed, 08 May 2019 21:14:02 +0200
New comment on Là où les chiens aboient par la queue /cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=112497#comments By Estelle-Sarah Bulle.

Liana Levi . 1 vol. (282 p.) 21 x 14 cm.

Djamal MEHDAOUI commented on 07/05/2019: Estelle Sarah Bulle remonte le fil générationnel d'une famille guadeloupéenne ( la sienne ), des années 50 à nos jours, s'installe dans le rôle de la nièce, métisse en quête de mémoire vivant en banlieue parisienne, qui, par la voie de sa tante Antoine, personnage fort dominant le roman, va capter une histoire riche faite de '' mille souvenirs pépites ''. Plusieurs voies alternent, depuis la grand-mère, Béké bretonne installée dans le trou perdu de Morne-à-l'eau à l'exil forcé de la fratrie ( Antoine, Lucinde et Petit-Frère ), dans les barres HLM de métropole ( années 60 ), entre espoirs et désillusions. A travers ses personnages bien incarnés, Estelle Sarah Bulle raconte l'histoire désenchantée de toute une génération d'Antillais doublée d'une enquête documentaire pour comprendre les répercussions et le fonctionnement du BUMIDOM qui organisa, dans un contexte de violence économique et sociale la migration forcée, par milliers, de ces '' immigrés de l'intérieur ''. Un beau premier roman sur l'exil, hymne à la vie, à la liberté, au métissage, à l'écriture fluide, chantante et poétique, matinée de créole et d'humour, qui, à rebours des clichés, nous permet d'accéder à une histoire lointaine et méconnue.

]]>
/cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=112497&reviewid=660 Tue, 07 May 2019 18:51:03 +0200
New comment on Tokyo alien bros /cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=109960#comments

By Keigo Shinzo.

le Lézard noir . 1 vol. (222 p.) 21 x 15 cm.

Djamal MEHDAOUI commented on 30/04/2019: Plutôt que la force ou les armes, la ruse peut-être un autre moyen, efficace, pour les extra-terrestres d'envahir la Terre. En l'infiltrant, ceux de Tokyo Alien Bros, au contact des humains, n'hésiteront pas à railler avec humour nos vies modernes. Envoyé sur Terre pour les étudier, rédiger des rapports sur les habitants et leur écosystème, pour qu'à terme son peuple puisse s'y installer, Fuyunosuke a pris la forme d'un jeune homme, un étudiant qui rapidement va prendre goût aux joies de la vie, entre filles, fêtes et sport, à tel point qu'il finira par négliger, voir oublier sa mission. Un de ses congénères est aussitôt envoyé, prenant la forme de son frère...commence alors une succession de gaffes et de quiproquos qui font de Tokyo Alien Bros un décorticage hilarant de la société japonaise et des codes régissant les relations humaines, une drôle et sympathique variation sur le thème des extraterrestres, en trois tomes.

]]>
/cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=109960&reviewid=659 Tue, 30 Apr 2019 23:41:55 +0200
New comment on Dunkerque /cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=110330#comments By Christopher Nolan, réal. .

Warner Home Video . 1 DVD vidéo (1h 47 min) 24.

Djamal MEHDAOUI commented on 25/04/2019: Le British Christopher Nolan ( Batman, Inception, Interstellar ) filme en virtuose un épisode de guerre, l'évacuation de Dunkerque en mai 40 des forces britanniques encerclées par la Wehrmacht. Puissant dans la manière de filmer, de découper les scènes. On est soufflé, fasciné, tendu ( voir les 5 premières minutes ) devant le grand '' spectacle '', en immersion parmi les soldats confrontés à la mer qui les noie, sous la mitraille de la Lutwaffe, à la fabrique industrielle de la mort qu'est la guerre, plongé jusqu'au cou dans le vacarme et les bombardements. A la guerre comme à la guerre...Place aux sensations dans ce feu d'artifice éprouvant. Il faut attendre la fin, après la furie, pour un peu de poésie : réflexion, pauses et dialogues. Succès dans les salles et quelques critiques en France pour avoir passé sous silence le rôle de l'armée française, les 40 000 soldats ayant défendu la ville pour faciliter l'embarquement des anglais. Dunkerque ou la guerre vu du Royaume-Uni. So sorry and so What ?

]]>
/cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=110330&reviewid=658 Thu, 25 Apr 2019 14:52:16 +0200
New comment on Call Me by Your Name /cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=112051#comments By Luca Guadagnino, réal. .

Sony Pictures . 1 DVD vidéo (2h 07 min) 24.

Djamal MEHDAOUI commented on 23/04/2019: La rencontre et l'été amoureux dans la campagne lombarde où les Perlman passent leur été, entre Elio, ado brillant, pianiste à ses heures, et le séduisant Oliver, doctorant en villégiature, venu assister le père archéologue. Attraction immédiate, amour ascendant ; ils se mirent et s'admirent, avec l'art du double jeu, entre attirance et évitement, ombre et secret, jusqu'au vertige, avant de céder au sentiment plus grand qu'eux... Un très beau film sur le désir et l'empreinte qu'il laisse en nous, adapté du roman d'André Aciman. '' Je ferme les yeux et je suis de nouveau en Italie, il y a tant d'année ; je marche vers l'allée bordée de pins, je le regarde descendre du taxi : ample chemise bleue, col ouvert sur la poitrine, chapeau de paille. Toute cette peau nue...Soudain il me serre la main et me demande si mon père est là ''. Plaisir d'amour ne dure qu'un instant, chagrin d'amour dure toute la vie...

]]>
/cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=112051&reviewid=654 Tue, 23 Apr 2019 18:27:16 +0200
New comment on The Tree of Life /cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=79418#comments By Terrence Malick, réal. et scénario.

Europa . 1 DVD vidéo (2h 20 min) DVD vidéo.

Djamal MEHDAOUI commented on 21/04/2019: Un drôle de film qui pourrait plaire aux amateurs d'envolées lyriques, dans un genre trip, symphonie poétique et mégalo. A travers le quotidien d'une pieuse famille américaine bouleversée par le décès soudain du fils cadet de 19 ans, dans les années 50 ( le père s'interroge : comment après cela se réconcilier avec Dieu ? ), le contemplatif métaphysicien Terrence Malick filme la nature, le big bang, un champ de tournesol, une méduse qui devient poisson jusqu'au dinosaure découvrant la pitié...C'est l'arbre de vie, ou la prétention du cinéaste virtuose et illuminé, à vouloir sonder l'origine et le sens de la vie. Une ode aussi à la bonté et la grâce opposant la femme, idéalisée ( l'épouse aimante ), au désir néfaste de puissance chez l'homme ( l' autoritaire Brad Pitt ). Le film se conclut par un final oecuménique sur une plage...A voir pour sa beauté fulgurante, la faculté magique de sa mise en scène à saisir l'impalpable, à véhiculer des émotions, où chaque plan se vit comme un éveil au monde, à sa splendeur et sa violence. Atypique, déroutant, mystico-poétique, fantastique, entre la grande oeuvre et la grand n'importe quoi. Supplice ou chef-d'oeuvre ? A vous de voir... Sacré palme d'or à Cannes en 2011.

]]>
/cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=79418&reviewid=650 Sun, 21 Apr 2019 19:38:30 +0200
New comment on Sully /cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=106649#comments By Clint Eastwood, réal. .

Warner Home Video . 1 DVD vidéo (1h 36 min) 24.

Djamal MEHDAOUI commented on 21/04/2019: Le film commence par un cauchemar quand le pilote Chesley Sullenberger dit '' Sully '', au commande d'un A320, évite les tours de Manhattan et la catastrophe en posant l'appareil sur les rives de l'Hudson, le 15 janvier 2009. Un miracle, un exploit inédit ! Il sauve la vie des 155 passagers. L'homme ( interprétation parfaite de Tom Hanks ), aussitôt, dans les médias et la rue, devient un héros, lequel considère qu'il n'a fait que son devoir. Clint Eastwood s'intéresse surtout à l'après plutôt qu'à l'exploit. Lorsque le pilote est convoqué par une commission d'experts lui reprochant son geste : l'Airbus aurait pu être posé en toute sécurité, à proximité, sur un aéroport...Preuves à l'appui à base de simulations de vol et d'algorithmes. Le réalisateur oppose alors la croyance aveugle en la technologie à l'instinct humain. C'est un bon film, sans prétention, à l'image du héros,en adéquation parfaite avec l'histoire racontée, bouclé en 90 minutes, tendu, droit et prenant.

]]>
/cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=106649&reviewid=649 Sun, 21 Apr 2019 18:40:38 +0200
New comment on Jusqu'à la garde /cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=112067#comments By Xavier Legrand, réal. .

Blaq Out . 2 DVD vidéo (1h 30 min) 24.

Djamal MEHDAOUI commented on 21/04/2019: Face au juge, les Besson se déchirent au sujet de la garde de Julien, leur fils de 10 ans et malgré les violences dont Miriam l'accuse, Antoine obtient une garde partagée, au désespoir de l'enfant...Le film, premier de Xavier Legrand, à la tension crescendo, construit comme une bombe à retardement, commence comme un drame social pour finir en film d'épouvante, le drame d'un foyer en cendres. Un grand thriller sur la violence conjugale, salué par la critique, encensé dans les festivals qui l'ont projetés, récompensé aux césars ( meilleur film, meilleure actrice ( Léa Drucker ), scénario et montage. Bien dommage cependant pour le comédien Denis Ménochet, qui, bien que nommé, aurait mérité une médaille pour son intense prestation.

]]>
/cgi-bin/koha/opac-detail.pl?biblionumber=112067&reviewid=648 Sun, 21 Apr 2019 18:09:34 +0200