Recent comments Subscribe to recent comments

True Detective by Justin Lin, Janus Metz Pedersen, Jeremy Podeswa, John Crowley, Miguel Sapochnik, Daniel Attias, réal.

Publication: Warner / HBO . 3 DVD vidéo (8 x 52 min) 24

Deuxième saison décevante, enlisée dans une intrigue politique incohérente et ennuyeuse. Sous le soleil californien, la présence de Colin Farrel ne suffit pas. La saison trois, excellente, nouveau scénario, décor et enquêteurs, reprend les fondamentaux de la série. Nic Pizzolatto joue la sécurité en réutilisant la recette gagnante de ses débuts, les ingrédients ayant contribué au succès de la première saison : les sauts dans le temps, le duo d'enquêteurs torturés, les questionnements liés à la religion et la pauvreté, un cadre angoissant, dans l'Amérique profonde. Facile peut-être mais la recette fonctionne toujours à merveille ! Added 21/04/2019 by Djamal

No cover image available

L'odyssée d'Hakim by Fabien Toulmé

Publication: Delcourt . 1 vol. (267 p.) 24 x 18 cm

Ce très beau documentaire Bd qui raconte, à travers le personnage d'Hakim, la guerre et l'exil, commence par une enfance en Syrie. Hakim nous embarque dans la vie d'un jeune syrien à la situation bien établi, la sienne, contraint, dans un pays basculant dans la guerre depuis les révoltes du '' Printemps Arabe '', à quitter ses proches, son entreprise. Destination, Aix-En-Provence. Aîné de sa fratrie, on suit son périple, en quête d'un avenir meilleur : Liban, Jordanie, Turquie où s'achève le premier tome ( sur trois ). Récit biographique d'un réfugié, touchant, captivant, instructif, il éclaire sur le contexte de la guerre en Syrie comme il donne un visage, une trajectoire à ceux que l'on nomme souvent de manière indifférenciée et distanciée, les migrants. '' Il suffit que ton pays s'écroule, soit tu t'écroules avec , soit tu pars ''...Fort et résonnant. Added 21/04/2019 by Djamal

Certains l'aiment chaud by Billy Wilder, réal., scénario

Publication: [Fox vidéo [éd.]] . 1 DVD vidéo monoface zone 2 (1 h 57 min) 24

La comédie, l'un des plus grands films de Maryline Monroe, raconte la cavale et les aventures de deux musiciens de jazz ( Tony Curtis /Jack Lemon ), travestis pour échapper à un règlement de compte, en pleine Prohibition, contraints d'intégrer un orchestre féminin où se trouve la jolie blonde...laquelle ne fut pas au mieux de sa forme pendant le tournage, ayant un mal fou à retenir son texte, tandis que certaines séquences nécessitèrent 50 prises ! La belle ( qui reçoit 250 demandes de mariage par semaine, rêve d'un foyer, de vie normale avec enfant ), agace tout le monde par ses caprices et ses retards, mais contrairement au texte, n'éprouva aucune difficulté pour embrasser Tony Curtis, tendres baisers et quelques frottements...lequel faisait mine d'y rester insensible, affirmant que l'embrasser '' était comme embrasser Hitler '', pour avouer ensuite avoir pris une douche froide après la fameuse scène. Immense succès dans les salles, '' Certains l'aiment chaud '' reste une grande comédie, classique parmi les classiques, à découvrir ou revoir, considérée par ailleurs comme un plaidoyer avant l'heure pour le mariage gay. Added 21/04/2019 by Djamal

No cover image available

Ex _Machina by Alex Garland, réal.

Publication: Universal . 1 DVD vidéo (1h 43 min) 24

Fascinante réédition du mythe de Golem, le film d'anticipation raconte la rencontre entre un jeune et talentueux programmateur, Caleb, et un ex-PDG ayant fait fortune grâce à un moteur de recherche. Dans sa demeure isolée en Montagne, Nathan lui présente Ava, un androïde dotée d'une troublante part d'humanité et lui demande de participer à une expérience, en interagissant avec elle... Le long métrage, récompensé aux Oscars pour ses effets visuels, propose une réflexion intéressante sur la protection des données, l'intelligence artificielle et la nature humaine. L'androïde apparaît alors comme le pire de ce qui se fait dans les deux univers. Sous l'apparence fragile et sincère, elle est au final plus cruelle que l'homme. La forme séductrice et charnelle d'un humain accompagnée de la logique mathématique d'un ordinateur. La comédienne, Alicia Vikander y est envoûtante. Ex-Machina : quand l'homme créa Eve 2.0. Added 21/04/2019 by Djamal

No cover image available

Le chemisier by scénario & dessin Bastien Vivès

Publication: Casterman . 1 vol. (204 p.) 28 x 19 cm

Séverine, étudiante effacée, négligée par son petit ami, essaie un jour un simple chemisier qui la métamorphose en femme fatale au sex-appeal assumé. Assurance chevillée au corps : maintien de reine, épaule redressée, poitrine généreuse en évidence, à pétrifier les mâles, pathétiques, entre douleur et béatitude. La jeune femme se découvre alors un pouvoir inattendu qu'elle entend bien exploiter, prenant plaisir au jeu de la séduction sans en connaître les règles, et c'est toute l'ambivalence de la situation, libre de jouer et de jouir, lorsque le chemisier la révèle et la sublime , mais consciente dans ses aventures, schizophrène et paumée, d'être vue comme une focale, si belle et si triste sous son chemisier. Fable fantastique, une ode, peut-être, à la sensualité...Bastien Vivès raconte une histoire simple et sensible sur la complexité des sentiments et le mystère humain, sur des images d'une grande délicatesse, avec l'art de l'épure.

Added 20/04/2019 by Djamal

Ce que je sais de la mort, ce que je sais de l'amour

Publication: Hélium . 2 vol. 16 x 12 cm

Dans un petit livre de sagesse, deux thèmes universels, graves et non négociables, l'amour et son funeste double, vus et dessinés sur le ton de l'humour par le chanteur perché-déjanté-décalé, inattendu en philosophe, et c'est à l'image du personnage, simple, touchant, plein de fantaisie. L'ouvrage ne fera pas l'unanimité mais on ne pourra pas reprocher à l'auteur son enthousiasme et sa créativité...A découvrir si vous appréciez Katerine...original, entier et délirant. Added 16/04/2019 by Djamal

Captain Fantastic by Matt Ross, réal.

Publication: TF1 Vidéo . 1 DVD vidéo (1h 58 min) 24

Situation hors-norme. A l'écart du monde, loin du consumérisme, un cerveau écolo-excentrique au look baba-hirsute, convaincu de bien faire, crèche avec ses mioches dans les bois, inculque savoirs et principes à des têtes biens pleines aux corps affûtés. Au programme, sports de combats, chasse, musique, lectures de classiques, discussions philo ou physique quantique. Savoir total, ça brille! On préfère célébrer Chomsky plûtôt que Noel autour d'un feu. Lorsque les circonstances obligent cette petite bande de savants fou à affronter ( douloureusement ) '' la vraie vie '', au contact des autres, la belle utopie vacille et pour le coup, l'occasion de s'interroger sur la notion de liberté, de responsabilité, de parentalité ; pour le père, de remettre en question convictions et choix de vie...Une jolie fable écolo transgressive, solaire, touchante et désespérée. Viggo Mortensen impeccable en pater-savant hirsute. Added 11/04/2019 by Djamal

No cover image available

Birdman (ou la surprenante vertu de l'ignorance) by Alejandro González Iñárritu, réal.

Publication: 20th Century Fox . 1 DVD vidéo (1h 55 min) 24

De quoi parle le film ? D'un homme, Riggan Thomson ( Michael Keaton ) qui fut une star mondiale du cinéma lorsqu'il incarnait un super-héros, le justicier masqué Birdman, gloire passée dont il ne reste plus grand chose, et qui entreprend de monter une pièce de théâtre à Broadway, dans laquelle jouera le déjanté Mike Shiner ( Edward Norton ). A la veille de la première, l'homme semble tenaillé par les doutes : la peur de perdre tout crédit si la pièce est un échec tandis qu'il devra affronter ses proches, sa fille, son ex-femme, son passé, et son égo surdimensionné, manifesté sous les traits de son ancien personnage....

Les amateurs de théâtre ou de comédies noires apprécieront le film, mais c'est aussi le plaisir de retrouver Michael Keaton, révélé dans Beetlejuice en 1989. Il interprètre à la perfection son personnage dans un rôle proche de son vécu, sa carrière en berne après son triomphe dans les Batman de Tim Burton, ce qui produit dans le film un effet de mise en abyme. L'acteur aurait mérité l'oscar pour une oeuvre quatre fois récompensée ( film, scénario, réalisateur et photographie ), soit autant de raisons de le découvrir.

Birdman vous rappellera The Artist de Michel Hazanavicius, évoquant la face cachée du métier d'acteur, mais au-delà des artistes, le film, drôle avec ses dialogues acides, est comme une fable sur nos vies, s'adressant à nous tous, lorsque nous prenons conscience que nous ne sommes pas devenus ce que l'on rêvait d'être. Il dénonce les rêves de gloire soudaine favorisés par les réseaux sociaux comme il nous interroge sur ce que signifie pour chacun une vie réussie.

Added 11/04/2019 by Djamal

No cover image available

Les 8 Salopards by Quentin Tarantino, réal.

Publication: M6 Vidéo . 1 DVD vidéo (2h 48 min) 24

Après la guerre de Sécession, le chasseur de primes John Ruth, dit Le Bourreau ( Kurt Russel ), conduit sa prisonnière, Daisy Domergue (Jennifer Jason Leigh ), se faire pendre à Red Rock, dans le Nevada, puis, surpris par le blizzard, trouvent refuge dans une auberge au milieu des montagnes, accueillis par des personnages énigmatiques...8 voyageurs coincés dans une tempête...Un bon western hivernal, des acteurs formidables, mais des longueurs, bavard, film fleuve de trois heures et une première partie trop théâtrale. Added 11/04/2019 by Djamal

No cover image available

L' étrange histoire de Benjamin Button by David Fincher, réal.

Publication: Warner home video [éd., distrib.] . 1 DVD vidéo zone 2 (2 h 39 min) 24

Cet enfant né en 1918 est un octogénaire quand il vient au monde : Benjamin Button ressemble, bébé, à un vieillard, bébé malformé souffrant d'une pathologie inconnue. Sa mère décède à la naissance, le père l'abandonne, l'enfant est adopté par un couple Afro-américain et va vivre son existence dans le sens contraire de celle des humains, rajeunissant année après année. Il rencontre une jeune fille de son âge biologique, Daisy, en tombe amoureux tandis que leurs destins comme leurs âges apparents vont littéralement se croiser...

David Fincher signe une jolie fable, l'histoire d'un homme extraordinaire, vieillard poétique au cerveau d'enfant qui nous fait remonter le XXèm siècle. Ici, la petite histoire croise la grande et les scènes que Benjamin partage avec Daisy sont sûrement les plus belles. Leur amour impossible offre alors de grands moments de cinéma. Brad Pit et Cate Blanchett n'ont jamais été aussi beaux. Emotion, émotion... Added 10/04/2019 by Djamal

No cover image available

Gone Girl by David Fincher, réal.

Publication: 20th Century Fox . 1 DVD vidéo (2h 29 min) 24

Un couple new-yorkais parfait...en apparence, beau, jeune et riche, Amy et Nick, s'installe, touchés par la crise, dans la ville du Missouri. Le jour de la célébration de leur cinquième anniversaire de mariage, Nick ( il a perdu son job ) rentre chez lui et retrouve leur jolie maison saccagée, tandis que sa belle a disparu... Adapté de l'excellent roman de Gylian Flinn ( Les apparences, elle en est le scénariste ), le film, réalisé avec maestria par l'auteur du cultissime '' Fight Club '', est un bon thriller psychologique, efficace et accrocheur, avec ses rebondissements surprenants , qu'apprécieront les amateurs du genre ... Un portrait sombre de la relation amoureuse. Retors et bien noir. Added 10/04/2019 by Djamal

No cover image available

Et si l'amour c'était aimer ? by Fabcaro

Publication: 6 pieds sous terre . 1 vol. 28 x 21 cm

Amour + Absurde + Burlesque + Critique sociale = Fabcaro. Après Zaï, Zaï, Zaï, une bonne dose d'amour en mode décalé, en veux-tu, en voilà. Roman-photo, triangle amoureux , bluette sentimentale. Amateurs du genre, n'hésitez-pas, servez-vous ! La Bd est truffée de formules piquantes du genre : '' L'arc-en-ciel des sentiments ne finit-il pas toujours par disparaître derrière le nuage de la réalité ? '' ...Digne d'un épisode ( en version très cocasse ) des Feux de l'amour ! Une petite merveille. Added 06/04/2019 by Djamal

Il faut flinguer Ramirez by Nicolas Petrimaux

Publication: Glénat . 1 vol. (144 p.) 29 x 19 cm

'' Chasse à l'homme explosive et riche en moustaches. Et si derrière la légende du pire assassin mexicain se cachait le meilleur expert en aspirateurs que le monde ait jamais connu ! ''. Thriller déjanté qui rend hommage aux films d'action des années 80, croisement parfait entre un bon Tarantino et un épisode de Breaking Bad...A découvrir !

Prix des lycées 2019 et sacré meilleure série par le prix BDGest'Arts 2018. Added 04/04/2019 by Djamal

Moi, ce que j'aime, c'est les monstres by Emil Ferris

Publication: Monsieur Toussaint Louverture . 1 vol. 27 x 21 cm

Unique, prenant, touchant, passionnant, éblouissant, ensorcelant, magnétisant, subjuguant .... Fauve d'Or, Grand Prix de la critique, Prix du meilleur album du Festival d'Angoulême ...L'oeuvre bientôt adaptée au cinéma impressionne : le fonds et la forme, un GROS et GRAND livre ! six années de travail d'orfèvre au stylo bic ! sur un cahier à spirale ! ( pas conventionnel ), chaque page à contempler, prendre son temps, 400 magnifiques ( et ce n'est que le premier tome ! ), '' singulières '' sur le fond avec ses histoires de marge, d'homosexualité, de violences sociales...

La condition humaine dessinée par une enfant fantasque douée pour le dessin, passionnée par les monstres, s'imaginant sur son journal détective loup-garou ( elle enquête après le décès de sa voisine ), depuis le sous-sol d'un petit immeuble miteux, à Chicago, dans les années 60, sous le regard bienveillant de l'auteure, Emil Ferris, à saluer pour avoir réussi à achever l'oeuvre, après une paralysie qui l'empêcha de tenir un crayon.

Art Spiegelman la considère '' comme l'une des plus grandes artistes de bandes dessinées de notre temps ''... Sûrement un classique inclassable, oeuvre d'art traversée de monstres, de musées et de tableaux, doublée d'une réflexion sur l'homme, car qui sont ces monstres dont parle Ferris, surgis des entrailles de la terre ? Peut-être chacun d'entre nous...ou l'autre, le '' différent '', le '' monstrare '' que l'on montre du doigt et qui se distingue du commun. Added 26/03/2019 by Djamal

No cover image available

Le Majordome by Lee Daniels, réal.

Publication: Seven 7 / Metropolitan . 1 DVD vidéo, 2h10min 24

C'est une petite histoire dans la grande, l'histoire d'un invisible, d'un héros très discret, magnifiquement interprété par Forest Whitaker en majordome de la Maison-Blanche, retraite bien méritée en 1986, après trente-quatre années de service, à courber l'échine, profil bas pour nourrir la famille. La star, affublé du costume, devient Eugène Allen, dévoué au service de sept présidents, dont l'existence suit l'histoire des Etats-Unis depuis l'enfance dans une plantation du Sud, et l'évolution des droits civiques. Eisenhower, Kennedy, Reagan... il croise Martin Luther King à l'instant où les afro-américains luttent pour l'égalité. Un homme d'autant plus concerné par le sujet que ses enfants sont engagés, l'un dans la guerre du Viêt Nam, l'autre dans le combat pour les droits, rapports tendus avec ce dernier, au profil anticonformiste. A découvrir si vous aimez les héros très discrets. Un majordome émouvant. Barack Obama en a pleuré ! Added 24/03/2019 by Djamal

No cover image available

L'insoumise de la Porte de Flandre by Fouad Laroui

Publication: Julliard . 1 vol. (131 p.) 21 x 13 cm

Nue sous son hidjab et sa djelleba noire, la belle Fatima, brillante étudiante, quitte chaque jour la commune de Molenbeck pour le sex-shop mal famé de la rue des Malines, à Bruxelles, après avoir franchi le canal séparant les marocains des belges. Là, loin du carcan des regards pesants et dominateurs, sous des robes légères, cheveux tombés en cascade, elle se produit sous le nom de Dany, pour le compte d'un certain Johnny, transformée, passant d'un monde à l'autre, pleine de pensées d'insoumise... Un seul regard suffit à mettre le roman sous tension, lorsque le primaire et très possessif Fawzi, surnommé le '' Napoléon de Molenbeck '', s'estimant déjà marié avec elle, remarque son petit manège et découvrant son secret, précipite l'histoire vers une tragédie... Des Fatimas emboîtées l'une sur l'autre comme des poupées russes, Molenbeck, Bruxelles, double vie... Fouad Laroui dessine le portrait et les métamorphoses d'une rebelle, sous une fable subtile sur l' identité tiraillée entre deux mondes, explorant les relations conflictuelles entre les cultures. Un roman bref mais rythmé, la gravité allégée par un humour féroce. Added 23/03/2019 by Djamal

Libres ! by texte Ovidie

Publication: Delcourt . 1 vol. (124 p.) 27 x 20 cm

Diktats des magazines féminins, de blogs qui vous disent comment vous habiller, combien de kg perdre, comment être belle, mince et naturelle, inondation des romances érotiques ( genre Fifty Shades ) sur les rayonnages des librairies, qui comme '' du Zemmour réactionnaire '' ( bienvenu dans les années 50 ! ), fabriquent des fantasmes prêts à consommer, très éloignés de l'émancipation, avec une dimension rétrograde, où le modèle masculin est celui d'un self made man, archétype du rêve américain capitaliste ! ; diktat des codes de la féminité imposés par la télé, diktat du jeunisme, chirurgie esthétique, contrôle de la ration alimentaire, diktat de l'épilation intégrale avec business du marché de l'épilation...voilà le carcan que des femmes s'infligent à degré divers, dans une forme de servitude volontaire...

Question posée par Ovidie : comment aimer son corps, être en paix avec lui quand l'environnement culturel nous dicte le contraire ? Contre tous ceux qui inculquent en intra-veineuse qu'elles ont un problème avec leur chair, '' contre tous ces connards qui se permettent de juger le corps des femmes et d'évaluer leur degré de baisabilité '', '' ces connasses qui pondent des articles regorgeant de recettes bidons pour mincir avant l'été '', contre tous les symboles d'oppression, l'auteure invite au lâcher prise, à s'assumer, s'accepter, et au diable les réflexions ! pour qu'une femme, au delà des apparences, au delà du charnel, se définisse autrement que par sa beauté, afin d'exister par soi-même et ne plus pourrir dans le cachot des normes patriarcales.

Ronde, grosse, maigre, femme avec ou sans poils, à barbe ou pas, peu importe, qu'elles se réconcilient avec leur corps et s'exclament ( sans rire ), '' Je m'aime ! ''.

Rien de nouveau chez Ovidie mais comme un rappel salutaire avec une interrogation pertinente : la société occidentale encouragerait-elle les femmes à se dévêtir, à exposer leur corps ? '' L'identité féminine se définirait-elle par sa fonction décorative, par sa côte auprès du désir masculin '' ?

Dans son roman, '' A ciel ouvert '' ( édit. du Seuil 2007 ), l'écrivaine québécoise Nelly Arcan emploie l'expression ( ni morale, ni moralisatrice ) de '' burqa de chair '' pour parler de cette obsession de l'apparence et de la '' captation du désir masculin ''. '' Cette exigence de captation viendrait de l'intérieur des femmes, en quelque sorte inhérente à la féminité, mais nourrie surtout par un commandement social répété à travers le foisonnement des images sexuelles commerciales, qui deviennent un impératif, la seule façon d'être ...Les femmes occidentales seraient des '' femmes-vulves '', se recouvrant de leur sexe comme une peau de cuir étalée sur la surface du corps et qui finit par le cacher. Elles seraient vêtues '' d'une burqa de chair '', d'une obsession esthétique, '' d'un voile de contraintes tissé par des dépenses extraordinaires d'argent et de temps, d'espoirs et de désillusions toujours surmontées par de nouveaux produits, de nouvelles techniques, retouches, interventions '' qui se déposent en couches superposées sur le corps jusqu'à le camoufler intégralement. Alors , '' la burqa de chair '' ne serait qu'une déclinaison occidentale de '' la burqa musulmane '', signifiant ainsi que peu importe la culture, on inculque aux femmes qu'elles ont un problème avec leur corps, on les condamne à un '' enclos symbolique '', pour reprendre la formule du sociologue Pierre Bourdieu ''... à Méditer.

Enfin, à l'occasion de '' la journée international '' de la femme, penser le féminin n'impliquerait-il pas de penser le masculin et poser la question suivante, incontournable : '' Qu'est-ce qu'être un homme '' ?

Added 09/03/2019 by Djamal

Les souffrances du jeune Werther by Johann Wolfgang von Goethe

Publication: LGF . 1 vol. (221 p.) 18 x 11 cm

92 lettres rédigées sur une année ( 1771-1772 ) par un jeune homme d'une vingtaine d'année, d'un milieu plutôt aisé, confessant sa passion pour une demoiselle rencontrée dans un bal de campagne, l'entame d'un amour malheureux, douloureux, dévorant jusqu'à son paroxysme, figé dans une violence absolue où Werther ne respectera ni bienséance, ni morale, voir le caractère morbide d'un passif obstiné, incapable de dépasser son désespoir.

Le lecteur lit le portrait, le témoignage à vif d'un personnage en souffrance, '' qui sent l'amour '', qui raconte les soubresauts de l'émotion, sorte d' '' histoire intérieure '' intéressante dans la beauté des sentiments exprimés avec tant de verve et la sympathie par la laquelle cette âme fragile et romantique s'unit à la nature.

Classique épistolaire dont la forme se prête merveilleusement aux accidents de la passion, elle donne ainsi l'image des mouvements intérieurs.

Werther, considéré comme le '' premier héros romantique '', exprime aussi la sensibilité et le malaise de son temps où l'individu se heurte à la société. Il représente une position politique à la fin du XVIIIè siècle, un individu hostile aux contraintes sociales, victime de discrimination, exclu d'un salon aristocratique parce qu'il est bourgeois, son mépris de la bonne société. Rien d'étonnant alors à ce qu'il rejette l'ordre social de l'Ancien Régime. Un poste envisagé par sa mère dans un corps diplomatique et c'est le cachot , la croix et la galère.

La nature et la solitude sont alors le lieu du refuge, même si cette nature n'est pas comme chez Rousseau une retraite où l'homme travaille pour l'humanité. Plutôt un baume pour son âme, '' je rentre en moi-même et y trouve un monde '', soit la découverte de l'individu au siècle des Lumières.

Succès et scandale à la sortie de l'ouvrage, paru en 1774, l'auteur de Faust, Goethe, a 25 ans. Des jeunes verront dans le destin de Werther un modèle à suivre ; quelques suicides après lecture. Une lecture à voix haute, comme les rêveries de Rousseau, pour la beauté de la langue ... Après l'élégiaquissime Werther, écoutez l' Adagio d'Albinoni ou l' Hymne des Chérubins de Tchaikovski, l'union de la mystique et du romantisme musical, céleste, un miracle de beauté !

Added 08/03/2019 by Djamal

Les fleurs du mal by Charles Baudelaire

Publication: Flammarion . 371 p. 18 x 11 cm

Le recueil publié en 1857 fut aussitôt condamné pour immoralité, quelques poèmes supprimés, ce qui, très affecté par l'échec, fit sombrer le poète dans la misère et la maladie, incompris de son époque, exclu.

A travers six chapitres, Baudelaire, héritier des Romantiques, évoque sous l'empire du spleen qu'il tente de fuir par l'écriture, ce même spleen qui l'inspire, l'homme déchiré entre l'aspiration à l'élévation et son attirance pour la chute, indissociable de la condition humaine. Vains subterfuges pour oublier l'ennui : l'alcool, échec, les femmes, échec, la rébellion contre la société, échec, la révolte contre la religion, échec, la drogue, échec...Alors, le recueil achevé, le maudit envisage le suicide, ne voyant que la mort comme échappatoire...Car la mort peut lui offrir la promesse d'un ailleurs, un contact avec un monde supérieur...

Termes à connotation opposée, le titre qui renvoie à l'oscillation entre Spleen et Idéal, entre Dieu et Satan, dit l'existence d'une beauté liée au mal et au laid, '' tu m'as donné ta boue et j'en ai fait de l'or '', dit l'alchimiste. Le Spleen, les Fleurs du Mal, c'est le Temps qui s'écoule, des images de l'hiver, des paysages fermés et angoissants, de l'angoisse et du dégoût, l'esprit englué dans une forme d'impuissance . '' Enfer ou Ciel qu'importe '' , la mort constituera alors le dernier espoir, un voyage qui plongera le maudit '' dans l'inconnu pour trouver du nouveau '', pour échapper à l'ennui...

'' Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle, sur l'esprit gémissant en proie aux longs ennuis, et que l'horizon embrassant tout le cercle, il nous verse un jour noir plus triste que les nuits ; quand la terre est changée en un cachot humide, où l'Espérance, comme une chauve-souris, s'en va battant les murs de son aile timide, et se cognant la tête à des plafonds pourris ; quand la pluie étalant ses immenses traînées d'une vaste prison imite les barreaux, et q'un peuple muet d'infâmes araignées vient tendre ses filets au fond de nos cerveaux, des cloches tout à coup sautent avec furie et lancent vers le ciel un affreux hurlement, ainsi que des esprits errants et sans patrie qui se mettent à geindre opiniâtrement. Et de longs corbillards, sans tambours ni musique, défilent lentement dans mon âme ; l'Espoir, vaincu, pleure, et l'Angoisse atroce, despotique, sur mon crâne incliné plante son drapeau noir. '' Par Baudelaire ( 1821-1867 ) '' Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle...

Added 07/03/2019 by Djamal

Les choses by Georges Pérec

Publication: Pocket . 1 vol. (157 p.) 18 x 11 cm

Ouvrage salué à sa parution comme un chef-d'oeuvre et couronné par le prix Renaudot, devenu un habitué des manuels scolaires. Dans les années 60, un couple petits-bourgeois vivant de manière '' précaire '' dans un univers obsédé par le bien-être matériel, désire davantage dans une quête d'élévation sociale, de reconnaissance. Elle, Sylvie, travaillée par l'objet, ne saurait se contenter de ce qu'elle a, obnubilée par la possession, de vouloir plus, bientôt possédée par la possession d'objets d'élégance et de luxe que lui propose le monde, incapable, plus que son homme, de jouir de l'instant présent, pétrifiée dans une illusion d'exister par l'objet...voulant posséder en refusant de se soumettre au long asservissement de l'avancement professionnel...Pour quelle fin ?

Certains ont vu l'ouvrage comme une critique de la société de consommation, au point de valoir à son auteur la réputation de '' peintre de la société actuelle ''. Pas sûr, pas sûr non plus pour l'étude sociologique, mais récit certainement touchant d'un dilemme bien humain : l'histoire d'un couple dans une impasse, dont la société de consommation n'est que le contexte, entre le désir et le refus face à un monde qui leur est imposé.. Added 06/03/2019 by Djamal

Les rêveries du promeneur solitaire by Jean-Jacques Rousseau

Publication: Pocket . 1 vol. (172 p.) 18 x 11 cm

'' Tout est fini pour moi sur la terre, on ne peut m'y faire ni bien, ni mal. Tout ce qui est extérieur m'est étranger désormais. Me voici donc seul, n'ayant plus de frère, de prochain, d'ami, de société que moi-même ''.

Au soir de sa vie ( 1776 ), un peu avant de mourir, célèbre en Europe mais presque pauvre, Rousseau cherche la paix, la solitude, las des glorioles littéraires. Il veut fuir le torrent du monde, la société des teigneux qui ne se nourrit que de trahisons et de haine, à la recherche d'un autre monde, et trouve son bonheur sur une île ( les rives du lac de Bienne ), au contact d'une nature qui l'inspire : la contemplation sera propice au charme des longues et douces rêveries, heureuses au gré de ses promenades, '' pleines d'images vivifiantes, impressions terrestres et sensuelles. Un bonheur pur.

Voilà un ermite à la rencontre de lui-même, sur une île fertile, dans une maison isolée au penchant d'un vallon, délivré des passions terrestres, mais loin de toute apathie languissante. Sa démarche se veut active, introspective et l'introspection lyrique, puissamment sensible, entre souvenirs et recueillements, dans la pure conscience d'exister.

Le Romantique ne décrit pas la nature pour elle-même ; la nature est belle, confidente de l'homme, les paysages changeants ne reflètent que les variations subtiles de ses états-d'âmes, un refuge pour un esprit inquiet, lieu propice au repos et au recueillement, loin du tumulte, du tracas, des orages et des convulsions du monde.

Si vous avez goût pour la nature et les rêveries, appréciez les longues et douces promenades solitaires, imaginez-vous sur une île, cerné de verdures, de fleurs et d'oiseaux, vos yeux au loin sur de romantiques rivages qui borderaient une vaste étendue d'eau claire et cristalline...avec un exemplaire de ... '' Walden ou la vie dans les bois '' de David Thoreau. Le '' père de la désobéissance civile '', en plein XIXè siècle, dans un pays en passe de devenir le plus industrialisé du monde, tourna le dos, un temps, à la civilisation pour s'installer dans les bois, dans une cabane construite de ses mains, au bord d'un étang. Un autre grand classique de littérature à découvrir ! Bel hymne épicurien à la Nature...Sinon, une échappée chez Victor Hugo, de nombreux poèmes de ses Contemplations ( 1856 ) ont la mer pour décor, thème romantique par excellence, propice aux méditations sur l'infini, l'éternité ou la mort...Bon voyage

Added 06/03/2019 by Djamal

Les amours by Ronsard

Publication: Flammarion . 1 vol. (217 p.-4 pl.) 18 x 13 cm

Un monument littéraire, précurseur de la poésie amoureuse et '' Prince des poètes '', célèbre l'ivresse des mots et de l'amour, femmes aimées ou femmes rêvées, et un imaginaire qui nourrira les siècles à venir, '' la beauté des paysages comme métaphore de la vie intérieure '', ce que feront trois siècles plus tard les Romantiques.

Nous voici en pleine Renaissance où, tandis que l'homme accompli est celui qui porte au plus haut l'étendue de ses capacités, intellectuelles, artistiques, morales et ...amoureuses...qui renoue avec le plaisir de l'esprit, qui redécouvre et se réapproprie les textes de l'Antiquité, Ronsard, nourri de philosophie, de mythologie païenne, d'univers biblique et d'érudition littéraire, célèbre ses bien-aimées, expériences amoureuses unifiées comme moyen d'accéder au monde de l'abstraction au profit d'un concept : l'Amour...

Célébration des Amours terrestres, célestes, profanes ou mythiques, Cassandre, Marie, Hélène et d'autres permettront au poète de jouer au '' principe d'infidélité littéraire '' pour varier toutes les nuances de l' amour.

Ronsard rencontre Cassandre Salviati au bal de Blois, superbe, s'énamoure d'elle '' qui causa et ma guerre et ma paix...pour l'aimer trop également, j'endure or un plaisir, or une peine dure ...'', belle mais froide et cruelle, plonge dans un abîme de douleur...et d'inspiration, tandis qu'il rêve de notoriété dans les cercles littéraires de la Renaissance. Le Chantre de l'amour au raffinement inégalé, à travers ses sonnets, aura ce défi comme l'ambition de dépasser son maître littéraire, Plutarque, et de réinventer la poésie.

Ronsard fut chanté ( '' Ronsard 58 '' de Gainsbourg ( 59 ) ! , '' Quand vous serez bien vieille...'' de Lucienne Boyer (1941)) ..., son influence, des oeuvres classiques à la chanson populaire. Certains poèmes portent le titre de '' chanson '', sa poésie s'y prêtant merveilleusement.

Amis lecteurs, vous voilà devenus spécialistes du poète. Après lecture, écoutez le Canon de Pachelbel ( 17è s ), un peu de Baroque ( juste après la Renaissance ), en imaginant Ronsard au pied de sa belle, Cassandre, Marie ou Hélène, déclamer ou chantonner ses vers...Rursus Caelo !

'' Mignonne, allons voir si la rose qui ce matin avait déclose, sa robe de pourpre au soleil à point perdu cette vêprée, les plis de sa robe pourprée, et son teint au vôtre pareil. Las ! voyez comme en peu d'espace, mignonne, elle a dessus la place. Las, las ! ses beautés laissé choir ! O vraiment marâtre Nature, puis'une telle fleur ne dure que du matin jusques au soir ! Donc, si vous me croyez, mignonne, tandis que votre âge fleuronne en sa plus verte nouveauté, cueillez, cueillez votre jeunesse, comme à cette fleur la vieillesse, fera ternir votre beauté ''. Ode à Cassandre. ( 1524-1585 )

Added 02/03/2019 by Djamal

Premier amour by Tourgueniev

Publication: Flammarion . 1 vol. (115 p.) 18 x 13 cm

'' Quoi que vous fassiez , Zinaïda, et quelles que soient les souffrances qu'il me faille endurer de vous, sachez bien que je vous aimerai et vous adorerai jusqu'à la fin de mes jours ...''. Vladimir Pétrovich, 16 ans, est au pied de Zinaïda Alexandrovna, légèrement plus âgée. Elle lui plait, le voit bien, le sait bien et tous ceux qui l'approchent deviennent fous d'elle. Elle le tient en laisse rapidement, lui, fasciné, ne s'en remet pas et c'est l'entame d'une passion, la naissance d'un amour....D'abord insouciante, la jeune femme devient mystérieusement froide, distante, de quoi contrarier le jeunot, bientôt soupçonneux : songer à un rival aussi passionné ? : le poète Maïdanov ? le comte Malevsky ? le docteur Louchine ? ...Tous tournent autour d'elle ainsi que le père de Vladimir, qui caracole à cheval avec elle...

Premier amour, premiers tourments : peut-on s'arracher à ses filets et en sortir indemnes : '' Méfiez-vous de l'amour d'une femme, de ce bonheur, de ce poison... '' . Vladimir, plus âgé, la quarantaine, se souvient et raconte son histoire ... Par Tourgueniev, le plus francophile des auteurs russes. Pessimisme romantique et amertume autobiographique sur l'amour : heureux celui qui n'a jamais connu les affres de l'amour en grand chagrin... Added 28/02/2019 by Djamal

Un voyage érotique

Publication: Gallimard . 1 vol. (106 p.) 18 x 11 cm

Si vous appréciez les récits érotiques ( ou simplement par curiosité ), n'hésitez pas à rejoindre les plus beaux '' sourires du monde ''. ce voyage érotique vous attend pour vous atteindre et vous toucher, à travers le monde, voyage décliné en invitations à l'amour, seize variations célébrant éros joyeux et solaire, où se dévoilent le désir, la volupté et la sensualité. Bourgeoises, sirènes, marquises, caresses, prairies parfumées où s'ébattent les plaisirs. '' Vivons Lesbie, aimons-nous ! '', dit le poète Catulle...

Amours antiques, amours saphiques, d'Ovide à Pétrone célébrant les éphèbes et les femmes, des '' Mignons '' aimant sous la Renaissance aux amours libertins, du tendre Casanova aux amours sulfureuses d'Oscar Wilde, du Kamasutra aux Mille et Une Nuits auprès de Shérazade , jusqu'aux '' prairies parfumées '' de Nefzaoui...des dangers de l'amour aux plaisirs d'aimer, du sexe sacralisé d'Orient ou transgressif d'Occident, installez-vous sur le tapis volant, près au départ pour un voyage mémorable, et séjour agréable '' aux joies de l'oreiller partagé '' jus qu' au '' sommet des fesses ''...

Eros, Eros, louons avec Ovide son '' Art d'aimer '', sous le regard enjoué de la belle Vénus, Aphrodite ou Turan....Amour, séduction et beauté féminine...qui fut la plus désirée, Vénus, de tous les dieux. Added 14/02/2019 by Djamal

Le diable au corps by Raymond Radiguet

Publication: Librio . 95 p. 21 x 13 cm

Un classique de la littérature amoureuse porté à l'écran ( par Claude Autan-Lara, 1947 ), qui, en son temps ( 1923 ), avait choqué par le ton et les thèmes choisis, jugé provocateur pour '' l'ordre moral '', qui fit scandale par l'évocation d'amours adultères. ...Ce qui intéresse surtout l'auteur ( alors âgé de 20 ans ), c'est l'analyse psychologique des sentiments amoureux et leur complexité.

'' Vous savez jeune homme que vous serez calciné et pourtant vous irez avec tout votre être ''... pour vivre intensément la passion, avec son lot de folie, de jalousie et de vertige... En plein conflit mondial, du haut de ses seize ans, gueule d'ange nourri de Rimbaud, le jeune Radiguet crève d'amour pour Marthe, jeune infirmière de dix-neuf ans, fiancée à un soldat expédié sur le front....'' J'aime mieux être malheureux avec toi qu'heureuse avec lui...lui dira-t-elle...Pourrait-elle se compromettre avec un gamin de son âge ? Voici le diable au corps, ou l'histoire d'un premier amour entre deux enfants, intense, de tromperie et de bonheur criminel.... Added 13/02/2019 by Djamal

Un homme aborde une femme by Fabienne Jacob

Publication: Buchet Chastel . 1 vol. (160 p.) 19 x 12 cm

'' Je n'ai plus d'élan pour toi. De toutes les phrases que m'ont dites les hommes, c'est elle qui m'a le plus atteinte...'' Une femme plaquée se retrouve seule, avec cette peur nouvelle, solitude toute fraîche, hésitante et vulnérable, et malgré son âge, on la regarde encore dans le rue, avec pour elle, l'avantage de l'âge, d'en '' avoir fini avec ces conneries de séduction ''. '' Tu peux vivre sans '', lui dit une amie, '' ce truc qui était central dans la vie...''. Elle voudrait faire, à son âge, la paix avec son corps, repense aux regards des hommes dans la rue, et les raconte, sur ce '' terrain du jeu et du hasard ''...

Roman charnel interrogeant le désir , l'histoire d'une femme quittée et qui, face à la douleur, se souvient de ceux qui l'ont abordés , des inconnus que l'on croise, des frôlements et des sifflements...

Roman sur la liberté, le désir et le corps...Voilà un homme abordé une femme et voilà deux mystères sans réponse depuis la nuit des temps...

Mais que regardent-ils ? Une femme ou une focale derrière elle ? Et savent-ils regarder ? '' Ils vous traversent, vous transpercent sans vous regarder '' : '' O siffleurs des rues ! Calmez - vous ! et sachez regarder une femme et non la traverser ! non pas une femme que vous voyez mais une focale derrière vous ...Hélas Added 13/02/2019 by Djamal

Ca raconte Sarah by Pauline Delabroy-Allard

Publication: Minuit . 1 vol. (188 p.) 19 x 14 cm

Amorem Absolutum...'' Je lave son corps comme on lave un objet sacré ''...le corps de Sarah...Elles se rencontrent un soir d'hiver : elle est fantasque et bizarre, elle est le feu, '' le tournoiement de l'âme '', Sarah, avec l'apparence d'un démon, désirable à crever , '' versatile, ondoyante, imprévisible, terrifiante '' et si vivante...et met le feu comme une étincelle à la vie chagrine et sans mystère d'une prof de collège, trentenaire triste et mère d'une petite fille dont le père a disparu ...Elle raconte Sarah, ça, dans un style brûlant pour raconter ce que l'amour peut provoquer en nous...Histoire puissante et poignante plombée par un lourd secret...quand viendra le temps du deuil...Premier roman, terrible, beau, fort et vivant. Un jour, peut-être, Sarah racontera ça...

'' Je me souviens de ça...des nuits d'amour où j'ai l'impression qu'on ne survivra pas, qu'on crèvera là, comme ça, ces nuits d'amour où on se mange le coeur écrasé en petites miettes dans la paume de l'autre, et où je pleure à l'intérieur de moi, tant je voudrais m'incorporer, me fondre, me noyer et disparaître contre son corps... Added 13/02/2019 by Djamal

Manuel de traduction français-arabe, arabe-français by Mathieu Guidère

Publication: Ellipses . 239 p. 24 x 15 cm

Livre très utile pour les personnes qui maîtrisent la langue arabe et qui aimeraient apprendre des méthodes de traduction. Added 12/02/2019 by Linda

Quelles nouvelles, Jeeves ? by P.G. Wodehouse

Publication: Omnibus . 1 vol. (208 p.) 20 x 14 cm

Les (mes)aventures du jeune aristocrate Wooster, qui a le don pour se mettre dans des situations impossibles. Heureusement, il peut compter sur Jeeves, son valet flegmatique et plein de bon sens . Humour British garanti ! Added 11/02/2019 by Pierre

La poésie des romantiques by une anthologie présentée par Bernard Vargaftig

Publication: EJL . 155 p. 21 cm

Si votre état d'esprit, votre manière d'être au monde sont ceux d'un exalté révolté aimant et souffrant dans la solitude pour les causes les plus nobles : l'amour, la liberté, le progrès social, l'émancipation des femmes...qui par goût de la révolte, rêvez de dignité, de justice, d'épanouissement de chacun et de chacune, et qui dans vos rêveries de promeneurs solitaires, amoureux de la Nature, aspirez vers le haut, à toucher l'humanité entière... si votre âme agitée se sent mélancolique, désespérée, voire hantée par la mort, si elle se plaît à surfer sur le '' vague des passions '', à explorer les sentiments, leur complexité, et si vous vous sentez amants du rêve et de l'insaisissable, alors il est bien possible que vous soyez un(e) '' Romantique '', comme le furent en leur temps Hugo, Musset, Nerval, Desbordes-Valmore et bien d'autres...qui dirent, un jour : '' Mon âme a son secret, ma vie a son mystère... '' .

Voici un extrait du Sonnet de Félix Arvers ( 1806-1850 ), '' mes heures perdues '', poète et dramaturge célèbre pour cette oeuvre . Vous vous laisserez ensuite emportés par la Sérénade de Schubert, grand compositeur '' romantique '' ... La belle invitation au rêve...

'' Mon âme a son secret, ma vie a son mystère : un amour éternel en un moment conçu : le mal est sans espoir, aussi j'ai dû le taire, et celle qui l'a fait n'en a jamais rien su. Hélas ! j'aurai passé près d'elle inaperçu, toujours à ses côtés, et pourtant solitaire, et j'aurai jusqu'au bout fait mon temps sur la terre, n'osant rien demander et n'ayant rien reçu. Pour elle, quoique Dieu l'ait faite douce et tendre, elle ira son chemin, distraite, et sans entendre ce murmure d'amour élevé sur ses pas ; à l'austère devoir pieusement fidèle, elle dira, lisant ces vers tout remplis d'elle : '' Quelle est donc cette femme ? '' et ne comprendra pas. Added 09/02/2019 by Djamal

Noire n'est pas mon métier by Nadège Beausson Diagne, Mata Gabin, Maimouna Gueye et al.

Publication: Seuil . 1 vol. (128 p.) 20 x 14 cm

Ce livre contient les témoignages de 16 femmes, toutes actrices, douées, connues et reconnues, mais qu'on ne voit que trop peu sur nos écrans. La raison? Toutes sont noires ou métisses et depuis leurs débuts, elles en ont vu (et entendu) de toutes les couleurs! confrontées à des producteurs toujours frileux à l'idée d'engager des actrices de couleur, celles-ci ont décidé de se faire entendre et de tendre la main vers le cinéma pour que la société française et son multiculturalisme soient mieux représentés.

Chaque témoignage est l’occasion de mieux connaitre les auteures , que vous aurez surement vues ou aperçues dans les médias, ainsi que leurs différents parcours, qui sont des exemples pour toutes les femmes de 2019 en France.

Added 06/02/2019 by Sacha

L'Île aux chiens by Wes Anderson, réal.

Publication: 20th Century Fox . 1 DVD vidéo zone 2 (1h37 min) 24

Une épidémie de grippe canine s’abat sur le Japon. Le maire de Mégasaki décide par arrêté de déporter tous les chiens de la ville sur une île voisine qui sert de déchetterie. Un groupe mené par une jeune étudiante américaine organise la rébellion pendant que le jeune orphelin Atari décide de se rendre sur l’île afin de retrouver son chien Spots. Il sera alors aidé par une meute de cinq chiens attachants et intrépides. Il aura fallu confectionner 1000 marionnettes et deux ans de préparation pour animer ce film intégralement réalisé en stop motion (image par image). Wes Anderson signe ici un magnifique film d’aventures mais également une métaphore politique forte sur la montée des leaders populistes, l’exclusion et les crises migratoires. A voir absolument même si vous n’aimez pas les chiens... Added 06/02/2019 by Laura

No cover image available

La femme à la fenêtre by A. J. Finn

Publication: Presses de la Cité . 1 vol. (520 p.) 23 x 14 cm

Avec ses multiples rebondissements et son héroïne hors-normes, A.J. Finn nous entraine dans un thriller haletant et passionnant. L'idée de ce roman lui est venue lorsque lui-même était cloitré chez lu et qu'il s'est retrouvé devant le film "fenêtres sur cour dans lequel un photographe se met à espionner ses voisins. Added 06/02/2019 by Sacha

The promised neverland by scénario Kaiu Shirai

Publication: Kazé Manga . 1 vol. (183 p.) 18 x 12 cm

On peut dire sans mentir que les enfants de l’orphelinat Grace Field House sont heureux. Jusqu’au jour où ils découvrent que cette réalité idyllique n’est qu’un leurre : leurs cerveaux sont en fait destinés à être mangés par des monstres. Quant à leur maman d’adoption si affectueuse, elle ne les choie que pour les empêcher de s’enfuir. Commence alors entre eux une passionnante partie d’échecs grandeur nature… durant laquelle ces jeunes enfants ne pourront compter que sur eux-mêmes. Dans cet univers aussi fantastique que cruel, où il ne faut surtout pas se fier aux apparences, seule la mise en place de stratégies élaborées pourra peut-être leur permettre de s’en sortir vivants. Car ils n’ont désormais plus qu’une idée en tête : recouvrer leur liberté. Added 06/02/2019 by Lucile

Le sympathisant by Viet Thanh Nguyen

Publication: Belfond . 1 vol. (486 p.) 23 x 14 cm

Le sympathisant/ Viet Thanh Nguyen Belfond 2017

Des les premières lignes de ce roman, le narrateur, nommé Capitaine, nous met dans l'ambiance :

« je suis un espion, une taupe, un agent secret, un homme au visage double ». Double car communiste infiltré dans l'armée sud-vietnamienne, mais double aussi car eurasien. Il nous raconte la chute de Saigon et son départ pour les Etats-unis, afin d'espionner les réfugiés .

Un récit original — puisqu'il raconte la guerre du Vietnam surtout du point vue des réfugiés vietnamiens — qui repose sur des faits historiques. L'histoire est en partie inspirée par celle de l'auteur : américain et vietnamien, immigré aux Etats-Unis avec ses parents .

Un roman dense récompensé par le prestigieux prix Pulitzer Added 06/02/2019 by Pierre

Didier, la 5e roue du tracteur by un récit de Pascal Rabaté

Publication: Futuropolis . 1 vol. (79 p.) 30 x 22 cm

Didier est agriculteur, il a 45 ans, il vit seul avec sa sœur et rêve de connaître le grand Amour. Il décide de s’inscrire à un site de rencontre. Heureusement que sa frangine passe derrière lui pour améliorer son profil car il a été trop honnête !. Pour son copain Régis, la vie va encore plus mal, il a fait faillite et toutes ses possessions ont été vendues aux enchères. Compatissant, il le ramène chez lui, ce qui, au début, ne plait beaucoup à sa soeur.

Le récit, signé Pascal Rabaté, est sympathique comme tout. Sous ses airs bon enfant, et malgré la ressemblance avec une émission télé consacrée à l’amour chez les agriculteurs, il témoigne de la détresse du monde paysan (solitude, difficultés financières, suicide).

Le dessin semi-réaliste de François Ravard colle bien à l’histoire. Les acteurs, malgré leurs drôles de bouilles, sont néanmoins adorables.

Une chronique tendre et mignonne, comme Rabaté sait les faire. Added 24/01/2019 by Pierre

Un bouquet de fleurs rouges by Rumiko Takahashi

Publication: Tonkam . 195 p. 21 x 15 cm

Grand Prix du Festival de la BD d'Angoulême 2019 Added 23/01/2019 by Pierre

Le chat by Sylvie Baussier

Publication: Delachaux et Niestlé jeunesse . 1 vol. (64 p.) 25 x 18 cm

Savez-vous ( '' propriétaires '' et '' amoureux '' sûrement ) que les chats ont la vie sexuelle la plus bruyante, la plus débridée de tous les animaux ? Deux chats pourraient s'accoupler devant vous, '' sans gène '', vous n'existez pas pour eux ! '' Chats-pervers '' qui feraient marrer le marquis de Sade...

Chats sauvages ou domestiques, chats haret, chats errant, chats dans l'art ou imaginaires, odorat, goût, régime ou périodes des amours, voilà un sympathique petit livre pour amis des chats, le découvrir comme on ne l'a jamais lu !

Si vous souhaitez connaître la différence entre un haret et un domestique, où et quand le chat domestique réussit à émerger de la famille des félidés, pourquoi la bête apprécie l'herbe à chat, à quoi lui servent ses moustaches, à quel moment est né le chat d'appartement, ce qu'est un chat-loutre et s'ils portent malheur, alors soyez les bienvenus...Les petits félins dotés d'un puissant instinct de prédateurs apprécieront.

Pour conclure, quelques unes des plus belles lignes sur les chats par Baudelaire le '' Magicien '' ( qui leur vouait une passion vraie et leur a donné ces vers ), bel hommage, frissons garantis et délicatesse absolue. '' Les amoureux fervents et les savants austères, aiment également dans leur mûr saison, les chats puissants et doux, orgueil de la maison, qui comme eux sont frileux et comme eux sédentaires. Amis de la science et de la volupté, ils cherchent le silence et l'horreur des ténèbres ; l' Erèbe les eût pris pour ses coursiers funèbres, s'ils pouvaient au servage incliner leur fierté. Ils prennent en songeant les nobles attitudes des grands sphinx allongés au fond des solitudes, qui semblent s'endormir dans un rêve sans fin; leurs reins féconds sont pleins d'étincelles magiques, et des parcelles d'or, ainsi qu'un sable fin, étoilent vaguement leurs prunelles mystiques. ''

Added 19/01/2019 by Djamal

Les prénoms épicènes by Amélie Nothomb

Publication: Albin Michel . 1 vol. (154 p.) 21 x 14 cm

Affaire funeste, plume dépouillée sur une histoire simple, aussi bien fignolée que tordue, d'un inconsolable contristé, fou d'amour pour une femme, abandonné par elle pour une autre et marié depuis ( sans amour ), un enfant '' sur le dos '', qu'il hait parce qu'il lui ressemble trop, d'une femme sans existence pour lui, qui ne sera qu'un pion dans son jeu, '' choisie parce qu'elle était assez belle pour jouer les femmes du monde et assez complexée pour que j'en fasse ce que je voulais ''...Toute la vie de Claude depuis vingt ans ne fut pas la sienne...C'est une histoire de haine trempée dans un bain de cynisme par un personnage sans foi ni loi, le sacrifice d'une vie à une vengeance. Tragédie familiale et drame conjugal, amour toxique et désespéré... '' S'il faut que j'aille tuer ma fille de mes propres mains pour te dire de quoi je suis capable pour toi, je le ferai ''. Par Nothomb '' sulfurique '', esprit foutraque et furieuse imagination... Added 19/01/2019 by Djamal

Les riches au tribunal by scénario Monique et Michel Pinçon-Charlot

Publication: Seuil | Delcourt . 1 vol. (118 p.) 27 x 20 cm

Mr Cahuzac, parfait représentant de la classe dominante, accusé de fraude fiscale, choqué par les soupçons qu'on lui portait, assurait ne poséder aucun compte en Suisse. On connaît la suite. Les Pïnçon-Charlot, fameux '' sociologues des riches '', spécialistes de l'incruste chez les '' hyper-bourgeois '', se sont associés à Etienne Lécroart pour suivre le procès de l'ancien ministre socialiste du Budget, autopsiant les mécanismes de l'évasion fiscale pour montrer comment la gauche et la droite savent se mobiliser pour défendre l'un des leurs, soucieuses de s'affranchir des obligations de solidarité nationale. Enquête édifiante sur le ton de l'humour et appel à la vigilance, l'affaire Cahuzac n'étant que l'arbre qui cache la forêt, témoignage excellent de la violence symbolique des riches, violence de classe, face au sentiment exacerbé d'injustice fiscale et sociale. Added 19/01/2019 by Djamal

Désintégration by Emmanuelle Richard

Publication: Ed. de l'Olivier . 1 vol. (204 p.) 21 x 14 cm

Le personnage, pur produit classe moyenne de banlieue pavillonnaire, écrivaine à succès biberonnée au rap, évoque ses souvenirs de jeunesse à Paris, de précaire contrainte d'enchaîner les petits boulots pour payer ses études, colocataire avec des gosses de riches dont elle subit la violence sociale et l'opulence en plein visage. Confrontation entre l'indécence de classe et la '' précarité '' presque invisible de petits-bourgeois blancs. Progressivement, sans animosité au départ puis la neutralité devenant impossible, elle inversera la courbe, emplie de honte sociale, de haine et de racisme '' anti-bourgeois '', avant de se radicaliser pour '' venger sa race ''. Comment passe-t-on de la honte à la haine ? C'est le sujet de ce roman générationnel qui, faisant l'âpre description des rapports de domination et d'argent, raconte à coup de lyrisme et de punchlines abrasives, l'histoire de l'empuissancement d'un sujet ''. Added 19/01/2019 by Djamal

Wadjda by Haifaa Al-Mansour, réal.

Publication: M6 Vidéo . 1 DVD vidéo, 1h35 min, couleur 24

Wajda, jeune saoudienne, fréquente l'école des filles et rêve du vélo qu'elle a vue en vitrine, de se l'acheter et rouler avec son camarade Abdallah, ce qui est interdit en Arabie Saoudite. La petite rebondit en relevant le défi de participer à un concours de chant coranique ( malin, malin ! ), obtenir l'argent et concrétiser...Joli film doublé d'une histoire touchante qui nous immerge dans la vie quotidienne de la gente féminine, petite '' rockn'roll '' pleine de vie et d'espoir dans un contexte oppressif.

Moment historique ! L'autorisation récente faite aux femmes de conduire ( et au même moment la répression des voix contestataires, l'arrestation de femmes qui osaient prendre la parole pour dénoncer un manque évident de liberté ), quête de liberté dû sûrement aux élans de milliers de petites Wajda... Added 16/01/2019 by Djamal

No cover image available

Du vrai, du beau, du bien by Jean-Pierre Changeux

Publication: O. Jacob . 544 p. 22 x 15 cm

Un auteur et scientifique français qui mérite d'être lu. Des thèmes novateurs, visionnaires, écrits avec une plume agréable et choisi. Added 11/01/2019 by FRAMERY BENJAMIN

L'initié de Waterloo by scénario Pierre Boisserie, Philippe Guillaume

Publication: Dargaud . 1 vol. (56 p.) 32 x 24 cm

Grande saga financière et familiale, mélangeant fiction et Histoire, à la fois intime et spectaculaire, au coeur de l'univers bancaire, au titre clair et crû, qui installe l'argent et les mécanismes de la banque sous les projecteurs, l'argent-roi menant très vite au cynisme...

La banque raconte le destin flamboyant de Charlotte de St-Hubert, personnage de fiction aristocratique, déchue et réfugiée à Londres après la Révolution Française, qui gravitera dans le cercle des Rothschild... Le tome 1 ( 1815-1848 ),dans un siècle de grande instabilité politique, retrace le fameux '' coup de Bourse '' de Nathan Rothschild, qui, envoyé par son père dès 1798, en Angleterre, donna sa puissance européenne à la famille après avoir brillamment spéculé sur l'issue de la bataille de Waterloo, faisant croire ainsi à la victoire de Napoléon .

Premier délit d'initié de l'histoire financière, le ton est donné...Charlotte et son frère Christian comprendront que l'argent mène le monde et seront les premiers d'une longue dynastie familiale qui, sur deux siècles ( 19 et 20èm ), évolueront pour le meilleur et le pire, dans le monde enchanté de la finance.

Un dossier pédagogique en fin d'épisode éclaire le récit de cet incontournable à lire. Série en 5 tomes. Vous souhaitant une agréable lecture. Added 08/01/2019 by Djamal

Plateforme by scénario Michel Houellebecq

Publication: Les Contrebandiers . 1 vol. 22 x 16 cm

Au moment du grand retour de l'écrivain qui dérange. L' histoire de Plateforme est simple : un homme banal s'offre un voyage en Thaïlande après le décès de son père ( au passage des relations sexuelles tarifées avec de jeunes Thaïlandaises ), rencontre une femme, cadre dans une entreprise métropolitaine et de retour en France, devient son amant. On retrouve le thème récurrent de Houellebecq sur fond de déclinisme : la décadence de l'Occident, sa critique des pouvoirs et des élites, la dépression, la solitude, la puissance de l'argent ( libéralisme et tourisme sexuel ), le thème de l'amour, l'islam.

L'écrivain est peut-être aujourd'hui, avec ce '' don '' de sentir le monde comme personne ( son miroir grossissant de visionnaire, il pourrait même se targuer d'avoir raison avant tout le monde, en posant les bonnes questions ), l'un des meilleurs sociologues du moment. Un rôle inconfortable, celui de porteur de mauvaises nouvelles du temps présent, puisqu'il faut de la constance et du courage pour dire à ses contemporains ce qu'ils ne veulent pas entendre.

Aujourd'hui parait '' Sérotonine '', l'histoire d'un ingénieur agronome ayant raté sa vie professionnelle, mourant de chagrin et ne survivant que grâce à un médicament qui stimule la production de sérotonine ( un neurotransmetteur impliqué dans la régulation de l'humeur ). Le héros installé en Normandie découvre un territoire à l'abandon peuplé d'éleveurs désespérés qui vont prendre les armes et affronter les CRS. Voilà un roman qui fait écho à la France des '' gilets jaunes ''... A suivre. Added 08/01/2019 by Djamal

Ma Loute by Bruno Dumont, réal.

Publication: Memento Films . 1 DVD vidéo (1h 58 min) 24

Eté 1910, Nord de la France. Sur une plage, deux familles aux moeurs extravagantes : l'une, étrange, de pêcheurs amateurs de chair fraîche, l'autre, bourgeoise lilloise, ( les Van Peteghem ), en vacances dans leur âtre, et entre elles, d'étranges disparitions ainsi qu' une histoire d'amour entre Loute, jeune pêcheur cannibale et l'ado aristo Peteghem....Eté 1910, une comédie déjantée en mode satire sociale débile et corrosive, tendance cannibale, qui rappele parfois le cinéma de Jacques Tati . A voir aussi pour le jeu en roue libre de Luchini, en bourgeois punk bossu - décadent. Un ovni, ce film, une bizarrerie ! Par Bruno Dumont, auteur du '' P'tit Quinquin '' et de l'audacieuse fantaisie '' Coin coin et les Z'inhumains '' . Punky-punky ... Added 06/01/2019 by Djamal

No cover image available

Tu n'as rien à craindre de moi by Joann Sfar

Publication: Rue de Sèvres . 1 vol. (104 p.) 32 x 24 cm

Seabearstein est peintre et ne peut vivre de son art. Il surnomme sa muse du moment Mireille Darc, car la jeune femme l'inspire autant que la célèbre actrice...Le prolifique Joann Sfar retrace les pérégrinations amoureuses d'un couple contemporain original, de dîners entre gens de la haute société à l'intimité de leurs ébats, en passant par des séances de pose durant lesquelles l'artiste a la plus grande peine du monde à se concentrer sur son sujet. Il y a beaucoup de vécu dans cet album au dessin nerveux, caractéristique du travail de Joann Sfar, qui interroge l'éternelle question de l'amour. Amour et création...

Added 05/01/2019 by Djamal

Toutes les femmes sont fatales by trad. Martine Leconte

Publication: Librio . 93 p. 21 x 13 cm

Métamorfolies, métamorfolies, métamorfolies et d'autres histoires noires, de crime, de sang, de femmes fatales, libres, farouches, puissamment déterminées, qui sauront capturer leur proie et au passage nous faire chavirer . Oh ! L'impact magnifique, apothéotique d'une femme sur un homme, étranges et crépusculaires veuves noires et scorpionnes en puissance aux charmes magnétiques...qui savent séduire sans '' se donner '', létifères et puissamment féminines, qui sauront piéger leur héros malchanceux, emplies de mystères sous leurs atours vénéneux...Ô affligé malencontreux, déveinard infortuné ! Prend garde aux veuves noires et scorpiones : Salomé, Hélène de Troie, Carmen, Marquise de Merteuil, Thérèse ( Raquin ) et Nana ont su imposer leur loi, vicieuse ou frustrée, capricieuse, manipulatrice, machiavélique, dérangée ou désaxée, ou...telle Salambo, amoureuse romantique !

Remercions les maîtres du polar, en ces premiers jours de nouvel an, pour leurs histoires sombres de sang. Claro que si ! Me encantan las mujeres fatales y es la oportunidad para que las descubras ! Elles vous accueillent, passionnées, affables, aimables , avenantes et généreuses. N'hésitez pas et meilleurs voeux aux femmes fatales ....

Moment aussi de récréation poétique : '' O beauté ! monstre énorme, effrayant, ingénu ! Si ton oeil, ton sourire, ton pied, m'ouvrent la porte d'un infini que j'aime et n'ai jamais connu ? De Satan ou de Dieu, qu'importe ? Ange ou Sirène, qu'importe si tu rends, fée aux yeux de velours, rythme, parfum, lueur, ô mon unique reine ! L'univers moins hideux et les instants moins lourds ? ''... ( Baudelaire, les Fleurs du Mal )

Added 04/01/2019 by Djamal

Tout homme est une nuit by Lydie Salvayre

Publication: Seuil . 1 vol. (246 p.) 21 x 15 cm

C'est l'histoire d'un racisme ordinaire que raconte Lydie Salvaire, de fractures territoriales, de territoires en déclin, d'oubliés de l'Etat et de la mondialisation, de sentiment d'abandon, où face à la rancoeur et la frustration, certains désigneront un ennemi commode et disponible, à portée de main, le coupable, le bouc-émissaire, l' '' Autre '', l'étranger ( c'est-à-dire vous et moi, étrangers possibles, avec cette part d'étranger en chacun ).

Lydie Salvaire raconte à travers ses personnages, dans son roman politique, comment le préjugé, à force de répétition, comme une incantation disqualifiante pour nier l' '' Autre '', à force d'avoir été entendu et rabâché, l'usage fréquent d'un mot, devient insidieusement, lentement, une évidence, une vérité, banalisée, normalisée...

Voici un homme d'une trentaine d'années, au chômage, lettré d'origine espagnole, fraîchement installé dans un village de Provence, venu se réconcilier avec lui même, en retrait de la vie parisienne, de caractère fermé, incurieux des autres, peu avenant et solitaire. Pour les habitués du Café des Sports, sorte de '' communautarisme de bar où la parole, bardée de certitudes, généralise et fulmine '', ce '' pas-tout-à-fait-pareil, pas-tout-à-fait-conforme '', attirera rapidement la suspicion, et sa présence agira comme un révélateur rappelant leurs colères, leurs frustrations et leurs faiblesses.

Le récit alterne deux points de vue, celui du narrateur et celui des villageois, face à face confrontant deux mondes engoncés dans leurs préjugés, réciproquement méfiants, deux langues aussi, en conflit : celle, pauvre, des habitués du bar, dans le '' desert - monde rural '' où les gens seraient plus pensés et parlés qu'ils ne pensent et ne parlent, et celle soutenue du lettré, qui pense et interroge ce monde. Tous reclus dans leur zone de confort, tous dans leurs logiques d'exclusion et d'entre soi.

Description d'une petite société raciste sur fond de '' crise '', d' " étrangers '', où un étranger devenu presque un criminel, un ennemi au regard des villageois, fut impuissant à se faire adopter... Added 31/12/2018 by Djamal

Chez nous by Lucas Belvaux, réal.

Publication: Warner / Le Pacte . 1 DVD vidéo (1h 58 min) 24

'' Chez nous '', c'est en France et dans le Nord, région bouleversée par les révolutions industrielles, qui plonge dans le désarroi une population attachée à sa terre, ses traditions, ses valeurs, désarroi que notre héroïne, Pauline ( Emilie Dequenne ), semble ignorée. Infirmière à domicile, elle éduque seule ses trois enfants, s'occupe de son père, ancien métallurgiste, se dévoue pour les autres, et si populaire dans sa ville qu'elle attirera l'attention d'un parti d'extrême droite.

Comment la fille d'un ancien métallurgiste militant de gauche peut-elle se laisser séduire au point de se proposer candidate d'un parti dont elle sait si peu ? C'est ce que Lucas Belvaux veut montrer. Certes, le film, adapté du roman '' le Bloc '' ( de Jérome Leroy ), est de parti pris mais au nom de quoi pourrait-on lui en faire grief ? Le point de vu tranché puise ses racines dans une terre que le réalisateur et l'écrivain coscénariste ont fouillé, de même qu'ont été étudiés le vocabulaire et les attitudes des dirigeantes blondes ayant servi de modèle au personnage interprété par Catherine Jacob.

Le film ne modifiera pas les opinions mais donnera à réfléchir, ce qui est déjà pas mal pour atteindre ses objectifs. Bref, du bon cinéma social et politique. Added 30/12/2018 by Djamal

No cover image available