Retour au site

Gamoulelo

 

Gamoulélo hémoiné gamoulélo

Gamoulélo hémoiné gamoulélo

Gamoulélo woudjé wounilélé bamoina yéléloi yéwoulela mdrou.

 

Moina hidrou nawoumazo kamhoudrou hémoiné gamoulélo

Nawouvoye wouko kamchidi hemoiné gamoulelo

Gamoulélo woudjé wounilélé bamoina yéléloi yéwoulela mdrou.

 

Nawouvoye wouko kamchidi hemoiné gamoulélo

Tsidami tsivoya hidrou nitsivoha hémoiné gamoulélo

Gamoulélo woudjé wounilélé bamoina yéléloi yéwoulela mdrou.

 

Rouwa zaho bomléloi niwayili hemoiné gamoulélo

Bayaléloi nimdzima kadja léloi hémoiné gamoulélo

Gamoulélo woudjé wounilélé bamoina yéléloi yéwoulela mdrou.

 

Yenadjema ndjohaba nazouhouré hemoiné gamoulélo

Nézébi nézaba nazédé pewou hemoiné gamoulélo

Gamoulélo woudjé wounilélé bamoina yéléloi yéwoulela mdrou.

 

Edjawé yatsifé nadjawé yatsiroré hémoiné gamoulélo

Vatsikayé djawé woudjoréma voyi hémoiné gamoulélo

Gamoulélo woudjé wounilélé bamoina yéléloi yéwoulela mdrou

 

Moina hangou kaya gouwo wounivoubé hémoiné gamoulélo

Wekaya missi wouhenami bwedjouwou hémoiné gamoulélo

Gamoulélo woudjé wounilélé bamoina yéléloi yéwoulela mdrou.

 

Edjawé yatsifé nadjawé yatsiroré hémoiné gamoulélo

Vatsikayé djawé woudjoréma voyi hémoiné gamoulélo

Gamoulélo woudjé wounilélé bamoina yéléloi yéwoulela mdrou

 

Gamoulélo yémoiné gamoulélo

Gamoulélo yémoiné gamoulélo

Gamoulélo woudjé wounilélé bamoina yéléloi yéwoulela mdrou.

 

Rouzouna (Grande Comore)

  

Moi, je viens d'Ivembeni, sur l'île de Ngazidja*. J'ai entendu Gamoulelo là-bas, par ma grand-mère qui la chantait à moi et à mes petits frères.
La chanter, ça m'a émue. Alors, j'espère la transmettre à mes enfants et à tous les enfants, ici en France.

 

 

Gamoulelo

 

Aujourd’hui je t’élève

Aujourd’hui je t’élève

Demain tu m’élèveras

 

Avoir un enfant est un miracle

Aujourd’hui je t’élève

D’autres n’ont pas eu ma chance

Aujourd’hui je t’élève

Demain tu m’élèveras

 

Certains ont la chance d’avoir un enfant

Aujourd’hui je t’élève

Mais ils le négligent

Je t’élève, mon enfant

Moi, je t’ai eu.
Que jamais tu ne me sois enlevé !

Aujourd’hui je t’élève

Demain tu m’élèveras

 

Ne pleure pas, tes deux parents sont là

Et, mon enfant, je t’élève

Tu es entouré et choyé par tes deux parents

Tu as cette chance

Et, mon enfant, je t’élève

Aujourd’hui je t’élève

Demain tu m’élèveras

 

Les douces paroles qui sortent
de ma bouche

Sont toutes pour toi

Et, de toi, j’éloigne les mots blessants

Et, mon enfant, je t’élève

Aujourd’hui je t’élève

Demain tu m’élèveras

 

Ne meurs pas mon enfant.

Mon enfant, suis la bonne route

Et qu’aucun malheur, jamais

Ne s’abatte sur toi

Ni sur aucun autre

Aujourd’hui je t’élève

Demain tu m’élèveras

 

Mon enfant, sois mon habit

pour me protéger

Et, mon enfant, je t’élève

Mon enfant, sois mon hameçon

pour me repêcher

Aujourd’hui je t’élève,

Demain tu m’élèveras

 

Ne meurs pas mon enfant.

Mon enfant, suis la bonne route

Et qu’aucun malheur, jamais

Ne s’abatte sur toi

Ni sur aucun autre

Aujourd’hui je t’élève

Demain tu m’élèveras

Texte
FR

Texte
phonétique

2

1

Maoulida (Comores)

 

Rouzouna m'a proposé de chanter avec elle. Je ne savais même pas qu'il existait des comptines comoriennes. L'apprendre, c'était difficile. Mais j'ai découvert que mon mari la connaissait. Il m'a aidée. Finalement, ma fille l'a apprise en même temps que moi

Clique ici ->